De nouveaux ailerons aérodynamiques ont été installés à l’arrière des Ducati d’Enea Bastianini et de Jorge Martin à Silverstone, lors de la deuxième séance d’essais libres.

Toujours à la pointe des avancées technologiques, et parfois contre vents et marées, Ducati est en train de tester de nouveaux dispositifs aérodynamiques pour ses prototypes MotoGP. Le constructeur italien a dévoilé ce vendredi, à Silverstone, des pièces inédites, à savoir des ailerons verticaux et légèrement inclinés vers l’extérieur, installés à l’arrière de la machine.

Le premier à sortir en piste équipé de ces ailerons a été Enea Bastianini, du team Gresini Racing, lors de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne. Jorge Martin, qui roule lui pour Prima Pramac Racing, lui a emboîté le pas quelques minutes plus tard. Le premier dispose du modèle GP21 de la Desmosedici, tandis que le second roule avec la GP22.

Il n’est pas surprenant que ces deux hommes aient été désignés pour étrenner ce dispositif. Ducati profite en effet d’avoir huit pilotes en grille pour que les nouveautés soient essayées par les teams satellites, avant de les donner à l’équipe d’usine si le test s’avère concluant. Francesco Bagnaia, du Ducati Lenovo Team, s’était plaint d’avoir eu trop d’éléments à essayer au Grand Prix du Qatar ; ce travail a depuis été en grande partie transféré aux pilotes des teams satellites, comme c’est le cas à Silverstone.

Il est par ailleurs intéressant de noter que les deux pilotes choisis pour installer ces ailerons sont les deux qui se disputent actuellement la dernière place disponible dans l’équipe d’usine en 2023. Cela peut être une coïncidence, mais aussi signifier que Ducati teste les capacités de l’Italien et de l’Espagnol dans le registre du développement, de la collecte et de la livraison d’informations.