Pénalisé pour avoir gêné Pol Espargaro en Q2, Johann Zarco ne partira pas sixième mais neuvième du Grand Prix de France.

La sanction était à craindre, elle est tombée peu avant 19h, environ quatre heures après les faits : « Pour avoir été lent sur la trajectoire et avoir gêné un autre pilote en Q2, Johann Zarco a reçu une pénalité de 3 places sur la grille pour la course du Grand Prix de France », a fait savoir la Direction de course.

L’incident en question s’est produit entre le pilote français et Pol Espargaro lors de la qualification, ce samedi après-midi. Lancé dans un tour rapide, l’Espagnol a dû couper après avoir trouvé son adversaire sur sa trajectoire dans la chicane Dunlop.

Questionné sur le sujet par GP-Inside, Johann Zarco raconte : « Je l’ai gêné dans la chicane. J’avais fait mes tours et je me suis un peu raté à l’entrée de la chicane, donc j’ai voulu me mettre à droite mais il était derrière moi et j’ai tué son tour. C’est ma seule erreur bête. Je n’ai pas coupé au bon endroit. »

À l’heure de cet entretien, le pilote Ducati n’avait pas encore été pénalisé, et ne pensait pas l’être. « Ce n’était pas volontaire et je n’attendais pas quelqu’un, j’avais fait mes tours et j’ai voulu me ranger, mais il était là », poursuivait-il.

Qualifié sixième, il partira finalement neuvième en raison de cette sanction. Qui profite à Joan Mir, Alex Rins et Jorge Martin, lesquels gagnent une place sur la grille (sixième, septième et huitième, dans l’ordre de citation).

[198fe42928224c487fb6d17fe0a5ccd7]