Johann Zarco est en forme. Le Français a signé le meilleur temps de la troisième séance d’essais libres devant son public, devançant Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo. Aidé par ce-dernier, Marc Marquez accède aussi directement à la Q2. 

Un 2-roues n’avait jamais roulé en 1’30 au circuit Bugatti, c’est désormais chose faite. Et pas qu’un peu, puisque le record de la piste a été explosé par plusieurs pilotes MotoGP lors de la troisième séance d’essais libres (FP3), ce samedi matin. De 1’31.185 avant le début du week-end, puis de 1’31.148 après la FP2, on passe désormais à 1’30.537. Et son auteur n’est autre que le héros local Johann Zarco.

Galvanisé par un public venu en nombre au Mans, le double-champion du monde Moto2 a sorti un dernier run de folie pour devancer Francesco Bagnaia, qui avait déjà fait fort en descendant en 1’30.568. L’Italien est battu de 31 millièmes, mais assure le doublé pour Ducati. Qui place un troisième homme dans le top-5 avec Jack Miller, discret mais efficace cinquième en des lieux où il a gagné l’andernier.

Fabio Quartararo suit au troisième rang, à seulement 145 millièmes du meilleur temps de son compatriote. Tout va bien pour le pilote Yamaha, qui n’a pas quitté les premières positions du week-end. Lointain quinzième vendredi, Marc Marquez a pris la roue d’El Diablo pour réaliser ses chronos, et parvient ainsi à remonter au quatrième rang. Outre l’octuple champion du monde, chez Honda, Takaaki Nakagami (septième) et Pol Espargaro (neuvième) sont aussi dans le top-10 directement qualificatif pour la Q2.

Dernier du groupe de six hommes à être passés sous les 1’31 (1’30.986), Aleix Espargaro sera de la partie pour Aprilia. Pas son coéquipier Maverick Viñales, douzième à seulement 21 millièmes de la dixième place d’Enea Bastianini. Il a juste devant lui Jorge Martin, sorti par Bestia pour 3 petits millièmes.

Martinator sera le favori de la séance de repêchage, et y retrouvera le champion du monde 2020 Joan Mir (treizième), mais aussi les quatre pilotes du clan KTM, dont le meilleur représentant – Brad Binder – n’est que quinzième. Le Sud-Africain est pris en sandwich par les deux pilotes de la VR46, Luca Marini (quatorzième) et Marco Bezzecchi (seizième), meilleur rookie de la matinée.

À moins d’un retournement de situation, Yamaha ne pourra une nouvelle fois compter que sur Fabio Quartararo pour briller. Pointés à plus d’une seconde des meilleurs, Franco Morbidelli (dix-neuvième), Andrea Dovizioso (vingtième) et Darryn Binder (vingt-quatrième) ne sont pas dans le coup.

Le Mans (GP de France) – Combiné essais libres MotoGP :