Fabio Quartararo titré, Johann Zarco passe quatrième, Marc Marquez aux portes du top-5 : voici le championnat du monde MotoGP 2021 après le Grand Prix d’Émilie-Romagne, le seizième des dix-huit au programme cette saison.

MotoGP – Championnat Pilotes après le GP d’Émilie-Romagne (16/18) :
Jeu, set et match pour Fabio Quartararo, grâce à sa quatrième place et à la chute de Francesco Bagnaia. Le Français décroche le titre de champion du monde MotoGP, deux courses avant la fin de la saison. Le malheureux vaincu italien ne perd cependant rien dans la course à la médaille d’argent, car Joan Mir rentre également bredouille de Misano (accrochage avec Danilo Petrucci).

De retour dans le top-5 en course (5e), Johann Zarco profite de la chute de Jack Miller pour passer quatrième au classement. Mais il va lui falloir surveiller la remontée de Marc Marquez, vainqueur du Grand Prix et désormais sixième à 7 longueurs du Français. Son coéquipier Pol Espargaro se rapproche lui du top-10 grâce à son podium. Douzième, il devance un Enea Bastianini qui fait désormais office de meilleur rookie du championnat. L’Italien a fini 3e à domicile, tandis que son rival pour ce titre honorifique, Jorge Martin, a chuté.

1. Fabio Quartararo – 267
2. Francesco Bagnaia – 202 (-65)
3. Joan Mir – 175 (-92)
4. Johann Zarco – 152 (-115) +1
5. Jack Miller – 149 (-118) -1
6. Marc Marquez – 142 (-125) +1
7. Brad Binder – 136 (-131) -1
8. Aleix Espargaro – 113 (-154)
9. Maverick Viñales – 106 (-161)
10. Miguel Oliveira – 92 (-175)
11. Alex Rins – 91 (-176) +1
12. Pol Espargaro – 90 (-177) +3
13. Enea Bastianini – 87 (-180)
14. Jorge Martin – 82 (-185) -3
15. Takaaki Nakagami – 70 (-197) -1
16. Alex Marquez – 54 (-213)
17. Franco Morbidelli – 42 (-225)
18. Iker Lecuona – 38 (-229)
19. Danilo Petrucci – 37 (-230)
20. Luca Marini – 37 (-230)
21. Valentino Rossi – 35 (-232)
22. Stefan Bradl – 13 (-254)
23. Michele Pirro – 12 (-255)
24. Dani Pedrosa – 6 (-261)
25. Andrea Dovizioso – 6 (-261) +1
26. Lorenzo Savadori – 4 (-265) -1
27. Tito Rabat – 1 (-270)

MotoGP – Championnat Teams après le GP d’Émilie-Romagne (16/18) :
Le Grand Prix blanc du Ducati Lenovo Team (chute de Jack Miller et Francesco Bagnaia) offre la première place à Monster Energy Yamaha (Fabio Quartararo 4e, Franco Morbidelli 14e) pour 13 points. La lutte pour la couronne devrait durer jusqu’au bout, mais il ne faudra plus compter sur le Team Suzuki Ecstar (Alex Rins 6e, chute de Joan Mir), à 98 unités alors que 90 restent à prendre.

Le doublé du Repsol Honda Team (Marc Marquez 1er devant Pol Espargaro) remet du baume au coeur au HRC, avec deux places de gagnées pour l’équipe officielle, maintenant quatrième. Le double top-10 d’Aprilia (Aleix Espargaro 7e, Maverick Viñales juste derrière) fait aussi les affaires du team italien, remonté septième.

1. Monster Energy Yamaha MotoGP – 364 +1
2. Ducati Lenovo Team – 351 pts (-13) -1
3. Team SUZUKI ECSTAR – 266 (-98)
4. Repsol Honda Team – 239 (-125) +2
5. Pramac Racing – 238 (-126) -1
6. Red Bull KTM Factory Racing – 228 (-136) -1
7. Aprilia Racing Team Gresini – 128 (-236) +1
8. LCR Honda – 125 (-239) -1
9. Esponsorama Racing – 124 (-240)
10. Petronas Yamaha SRT – 81 (-283) +1
11. Tech3 KTM Factory Racing – 75 (-289) -1

MotoGP – Championnat Constructeurs après le GP d’Émilie-Romagne (16/18) :
Ducati peut remercier Enea Bastianini (3e) : le podium du rookie italien sauve son week-end, après les deux chutes de Jack Miller et Francesco Bagnaia. Il permet surtout à la marque italienne d’augmenter son avance sur Yamaha, désormais de 12 points. Le constructeur japonais a une nouvelle fois dû compter sur Fabio Quartararo (4e) comme meilleur pilote.

La victoire de Marc Marquez (1er) et la contre-performance de KTM (Brad Binder meilleur représentant 11e) fait grimper Honda au quatrième rang. La médaille de bronze toujours en possession de Suzuki n’est plus très loin, 9 points devant.

1. Ducati – 307 pts
2. Yamaha – 295 (-12)
3. Suzuki – 207 (-100)
4. Honda – 198 (-109) +1
5. KTM – 190 (-117) -1
6. Aprilia – 114 (-193)