Marc Marquez a testé la première version de la Honda RC213V 2022. Il souligne « un concept assez différent », ainsi que cela a pu être visuellement perçu.

Deux podiums en 2020, deux en 2021 (en cours), des difficultés quasi-constantes à rentrer dans le top-10 – à l’exception de Marc Marquez –, d’incessantes plaintes concernant la moto : Honda est en crise et doit révolutionner son prototype MotoGP. Ses quatre pilotes ne changeront pas en 2022, mais la moto qu’ils utilisent devrait elle être relativement différente.

Cela a sauté aux yeux ce mardi, quand Stefan Bradl puis Marc Marquez sont sortis en piste à Misano avec la première version de la Honda RC213V 2022. Difficile, pour l’heure, de savoir ce qui va être modifié à l’intérieur, et la liste des pièces essayées directement sur les Grands Prix est déjà longue. Mais de l’extérieur, on observe un nouveau carénage, avec une entrée d’air plus verticale et des ailerons tournés vers le bas.

« Nous avons essayé la nouvelle moto, nouvelle sur de nombreux aspects, a confirmé Marc Marquez à l’issue de sa première journée de roulage. C’était la première fois qu’elle était en piste et, qu’on le veuille ou non, il y a eu beaucoup de travail. J’ai passé beaucoup de temps dans le box, mais comme physiquement je ne pouvais pas non plus faire beaucoup de tours, j’ai accepté ce rôle. Pol Espargaro la testera mercredi, avec une configuration plus ou moins préparée aujourd’hui. C’est un concept assez différent, où il y a des points très positifs et aussi très négatifs. Il faut maintenant trouver un équilibre pour la faire fonctionner très bien. »