D’une efficacité clinique, la Jeunesse a battu Differdange (1-0) dans l’une des affiches de la 13e journée de BGL Ligue.

Avant-dernière au soir de la huitième journée avec six points, la Jeunesse en compte aujourd’hui plus du triple et est passée à la sixième place. Preuve que la roue peut vite tourner en football et que les temps difficiles que traverse un club ne l’affaiblit pas nécessairement sur la pelouse. Ça peut même cimenter un groupe. Car c’est là qu’il faut chercher les vertus qui ont permis aux Bianconeri de terrasser Differdange dans ce match avancé de la 13e journée (1-0).

Dominée pendant presque toute la rencontre, la Vieille Dame a fait le dos rond et a pu compter sur un Kevin Sommer des grands soirs dans les buts. Le reste est une affaire de réalisme. Alexis Larrière et son pied droit diabolique ont frappé à 20 minutes de la fin. Un coup franc obtenu pour une faute de Dylan Lempereur sur Larrière à 20 m des buts de Mafoumbi a offert à la Jeunesse sa première occasion du match. Bingo! La frappe à ras de terre de l’attaquant français a secoué les filets differdangeois avec, semble-t-il, une petite déviation au passage et une faute de main du gardien visiteur.

Il restait à gérer une fin de match de plus en plus crispante et génératrice de tension et de cartons jaunes distribués en nombre par Jasmin Sabotic. Differdange avait laissé passer sa chance bien avant. Dans un début de rencontre à sens unique notamment avec un double arrêt de grande classe de Sommer sur une tête de Théo Brusco suite à corner puis une reprise à bout portant du même joueur.

Stéphane Leoni, l’entraîneur differdangeois, a tout tenté pour ramener les trois points à Oberkorn mais aucune formule n’a fonctionné. Les entrées de Guillaume Trani et Bertino Cabral ont redonné de l’élan aux visiteurs mais il y avait toujours un pied eschois ou une imprécision des Rouges à la finition.

Resende, le triomphe modeste

Ce succès permet à la Jeunesse de doubler Differdange au classement. Il met aussi en lumière Pedro Resende, le troisième entraîneur de la Jeunesse cette saison après Henri Bossi et le brillant intérim de Jacques Muller.

Débarqué à Differdange il y a quelques semaines, le technicien portugais ne tirait aucune gloire de ce succès. «Je n’ai rien apporté. Ce succès, c’est celui des joueurs», avouait Resende. «On a seulement travaillé deux jours cette semaine. C’est trop juste pour apporter des idées. J’ai laissé faire sinon j’aurais davantage compliqué la situation plutôt que de la faciliter. Il reste deux matchs puis ce sera la trêve et c’est là que je vais essayer d’amener quelque chose.»

Le triomphe modeste, Pedro Resende n’insistait même pas sur les absences qui lui ont peut-être simplifier la vie en termes de choix mais qui limitent aussi un groupe qui ne déborde pas de qualité. Maxime De Taddeo et Gary Bernard étaient suspendus, Maxime Deruffe, Manu Lapierre et Almir Klica sont toujours à l’infirmerie.

Sans doute des raisons supplémentaires de se réjouir en cette fin d’année qui permet aux Eschois de rester sur une série de cinq matchs sans défaite avec 13 points sur 15 qui leur offrent une vue sur le peloton de tête pour la première fois de la saison.

TRANSVERSALES

-        Sous perfusion depuis un mois avec notamment quatre défaites de rang, Strassen s’est donné un peu d’oxygène en distançant Mondercange (2-0). Nicolas Perez a inscrit son deuxième but de la saison et Arno Bonvini a réussi ses débuts sur le banc strassenois.

-        Dernière équipe invaincue de BGL Ligue, Hesperange a conservé ce brevet d’invincibilité mais a concédé son deuxième nul de la saison à Rosport (0-0). Dudelange ne s’est pas fait prier pour reprendre la pole en gagnant à Käerjéng (4-2).

-        L’Union Titus Pétange a délogé le Racing du podium après sa victoire (2-0) au Stade Josy Barthel. Le club du Bassin Minier confirme sa forme avec un septième match d’affilée sans défaite et un bilan comptable de 19 points sur 21. Personne ne fait mieux au pays.

-        Après dix matchs sans victoire, Etzella a retrouvé le chemin du succès à Hostert (3-0). Une victoire qui permet aux Nordistes de céder la lanterne rouge au Fola, battu à Niederkorn (2-3).