Le joueur prétend qu'il ne fait plus partie de l'équipe nationale, car il fait appel à son propre physiothérapeute, ce que Luc Holtz a démenti.

Un reportage chez nos confrères de Tageblatt à lire ce vendredi annonce qu'Olivier Thill ne fait plus partie de l'équipe nationale de football du Luxembourg. Une décision prise par l'entraîneur Luc Holtz qui aurait d'emblée informé le joueur concerné. La raison de cette décision serait le choix d'Olivier Thill de ne plus profiter du staff médical de la FLF, mais de faire appel à son propre physiothérapeute.

Le joueur souffre d'une déchirure de ligament croisé et n'a pas pu assister aux deux derniers matches de test contre la Hongrie et la Bulgarie. Dans une interview accordée à nos confrères, le joueur déclare avoir reçu un SMS de la part de Luc Holtz qui lui annonce qu'il ne faisait plus partie du cadre national. Olivier Thill avance que cette décision est basée sur son choix de faire appel à son propre professionnel de la santé.

De son côté, Luc Holtz tente de relativiser: "Olivier a été suspendu du cadre national, mais pas parce qu'il a choisi un autre physiothérapeute. Il a été suspendu car il a manqué de respect au staff médical de l'équipe nationale".

L'entraîneur part du principe que le joueur concerné ne revêtira pas les couleurs de l'équipe nationale de sitôt: "Olivier s'est embourbé dans une position de laquelle il aura vraiment du mal à ressortir. La situation est telle qu'il semble continuer dans cette direction, cela sera donc extrêmement compliqué de le réintégrer dans l'équipe nationale avec les personnes qui en sont responsables".

L'histoire a cependant prouvé que Luc Holtz ne fermait pas définitivement les portes, comme lors de l'affaire Dejvid Sinani.