En cyclisme, c'est une tradition que de nouveaux talents luxembourgeois se retrouvent régulièrement dans des équipes professionnelles.

Derrière les coureurs établis, il y a actuellement quelques talents, qui pourraient percer au cours des années qui viennent. C'est le cas de Mats Wenzel. Le jeune coureur a déjà montré à plusieurs reprises qu'il faudrait compter sur lui à l'avenir et donc cet hiver, il se prépare pour la prochaine saison.

Cette préparation se déroule pour l'instant comme prévu et avec un certain succès. Dimanche, nous avons vu le jeune sportif en action au cyclocross régional à Belvaux. Pour Mats Wenzel, c'était le deuxième cross de la saison, il avait remporté le premier deux semaines auparavant à Brouch. Il y en a quatre au programme en janvier, en comptant le championnat.

Pascal Wenzel:

"Jusqu'à présent, Mats n'a pas encore fait d'entraînement spécial pour le cross et n'a fait que de l'endurance. Il prend le cross du week-end comme entraînement fractionné. En tant que débutant, il était encore petit et désavantagé par rapport aux autres, entre-temps il a grandi et il a beaucoup de force."

La famille Wenzel se voue depuis longtemps au sport. Le père de Mats, Pascal, était un excellent coureur de demi-fond. Au championnat de 1995, il est ainsi arrivé deuxième du 800 mètres derrière Carlos Calvo. La grand-mère et le grand-père ont aussi participé à des compétitions pendant des décennies. Quant à Mats, il a un objectif clairement défini: devenir pro.

Mats Wenzel:

"Oui c'est mon objectif. Je consacre une année au vélo et j'essaye de faire de mon mieux. J'ai maintenant du temps pendant la semaine, je peux faire de l'endurance et puis je suis remis pour le cross du week-end."

Pour la saison 2023, le jeune coureur roulera pour l'équipe fusionnée Leopard-Riwal sur le circuit continental. Après sa première au lycée l'an dernier, où l'entraînement était logiquement trop court, Mats Wenzel a su convaincre, particulièrement au Tour de l'Avenir dans la montagne et s'est finalement classé 19e au classement général.

Mats Wenzel:

"C'était déjà une surprise pour moi, particulièrement avec ma préparation. Participer et faire un top 10 dans une étape de montagne, c'était très intéressant et ça me motive aussi pour l'avenir. J'aime bien rouler en montagne."

Dimanche, sans entraînement spécifique, Mats Wenzel a dominé le cross de Belvaux devant un autre talent, Mathieu Kockelmann. Cette semaine, il va faire connaissance avec ses nouveaux coéquipiers au Danemark. On attend avec impatience de connaître ses résultats en 2023. En tout cas sa préparation physique et le calme requis de son entourage sont assurés.

Le portrait de Mats Wenzel en vidéo (en langue luxembourgeoise):