Totalement débordé par le Paris SG de Kylian Mbappé, Metz, qui avait relancé l'espoir d'un maintien inespéré, a sombré lors de l'ultime journée de Ligue 1 et tombe en Ligue 2.

Il n'y a pas eu de miracle. Metz jouera en Ligue 2 la saison prochaine. Le Paris SG, mais aussi Saint-Etienne dans une lutte à distance fatale, ont étouffé les derniers espoirs d'un maintien en Ligue 1 qui avaient été relancés ces dernières semaines, du côté de Saint-Symphorien.

Débordés dans les grandes largeurs dans un Parc des Princes qui célébrait la prolongation de sa star Kylian Mbappé, les Grenats ont surtout plongé en Ligue 2 à partir de la 79e minute du match entre Nantes et Saint-Etienne. Concurrents directs du FC Metz, les Stéphanois sont passés devant les Mosellans au classement pour la première fois de la soirée en égalisant. Et le classement n'a ensuite plus bougé.

En plus de Mbappé (24e, 27e, 49e), sacré meilleur buteur du championnat cette saison, Neymar (30e) et Angel Di Maria (66e), pour son dernier match après sept saisons dans la capitale, ont enfoncé Metz, réduit à dix dès la 58e après l'expulsion de Boubacar Traoré.

"On ne peut pas dire grand chose", a réagi Fali Candé, le défenseur du FC Metz arrivé l'hiver dernier, au micro de Prime Vidéo. "C'est très dommage car on a une bonne équipe. On connait tous les joueurs de Paris, ils ont une super équipe. Cela ne s'est pas bien passé pour nous. On aurait sans doute pu faire mieux mais c'est le foot, on ne va pas pleurer là-dessus. Il faut revenir la saison prochaine."

Cette nouvelle relégation de L1 en L2 est la dixième pour le club grenat (record de Strasbourg égalé), qui n'aura passé que dix saisons dans l'élite depuis 2002 après en avoir disputé 35 consécutives.

Si le stade a changé de visage ces derniers mois, un autre grand chantier s'ouvre à Saint-Symphorien...