Toujours privés de joueurs partis à la CAN, les Grenats ont arraché la victoire à Reims (0-1), lors de la 21e journée de Ligue 1, ce dimanche. Ils ne sont plus relégables.

C'est une bouffée d'air (très) frais que s'est offert le FC Metz, battu à la maison par Strasbourg la semaine dernière (0-2). Grâce à un but de Niane, les Grenats sont parvenus à s'imposer sur la pelouse de Reims (0-1) ce dimanche après-midi. Ils quittent surtout la zone de relégation, profitant au passage de quelques résultats favorables en bas de classement de la Ligue 1.

"On sait qu'on était dans le dur, on a un effectif restreint en ce moment. Beaucoup de jeunes ont joué leur premier match avec nous. On a réussi à prendre trois points, on a été solidaire, conquérant, c'est ce qu'on retient, il faut continuer sur cette lancée" a réagi Opa Nguette, au micro de Prime Vidéo.

Il s'agit de la troisième victoire acquise en déplacement par les hommes de Frédéric Antonetti cette saison, toujours privés d'une bonne partie de leur coéquipiers partis à la Coupe d'Afrique des Nations (Boulaya, Bronn, Kouyaté, Maïga, Oukidja, Sarr, Alakouch).

Ce but, crucial en cette période compliquée pour les Lorrains, est intervenu à la 61e. Sur son côté droit, Delaine, bien lancé par Traoré, a ajusté un très bon centre pour Niane, lequel a placé une tête piquée que Rajkovic n'a pu intercepter (0-1).

Le match n'avait jusque-là pas été des plus emballants. Coté messin, l'occasion la plus chaude était à mettre au crédit de Nguette, qui s'était échappé sur le flanc gauche avant d'effacer Faes et d'armer une frappe enroulée que le portier rémois avait réussi à repousser (37e).

A moins de dix minutes de la fin de la rencontre, le buteur, Niane, n'était pas très loin du break mais la frappe croisée de l'attaquant sénégalais a flirté avec la lucarne gauche de Rajkovic (81e).

Prochain rendez-vous pour les Grenats à Saint-Symphorien contre Nice, dimanche prochain.

RTL

© AFP