Diminués, les Grenats ont débuté l'année 2022 par une défaite logique face à Strasbourg (0-2), lors de la 20e journée de Ligue 1, ce dimanche.

L'année commence mal pour le FC Metz. Privé de plusieurs joueurs partis à la Coupe d'Afrique des Nations (Boulaya, Bronn, Kouyaté, Maïga, Oukidja, Sarr, Alakouch), l'équipe mosellane n'a pas vraiment fait le poids face à Strasbourg ce dimanche, pour son retour à la compétition, en Ligue 1. Sa défaite le replonge dans les bas-fonds du classement, en position de relégable.

Dès le début de la rencontre, le Racing a confisqué le ballon, obligeant les Mosellans à beaucoup courir et à procéder en contre.

La première occasion des Strasbourgeois n'a pas tardé à intervenir, mais Gerzinho Nyamsi a trouvé la barre transversale, puis Ajorque a buté sur Marc Aurèle Caillard, avant qu'Adrien Thomasson n'envoie sa reprise au-dessus (9e).

Sanjin Prcic a ensuite manqué le cadre de peu (29e), tout comme Thomasson (35e), tandis que Kevin Gameiro s'est fait chiper le ballon dans la surface au moment de frapper (42e).

Dès la reprise, Ajorque a douché les espoirs messins en inscrivant de la tête son dixième but de la saison en L1 (0-1, 50e).

Metz a essayé de réagir mais de manière désordonnée, tandis que le RCSA, bien en place, a poussé et a fini par être récompensé dans le temps additionnel sur une nouvelle tête d'Aholou (0-2, 90e+1).

Après ce dixième revers de la saison, les Messins retombent à l'avant-dernière place avec seulement 16 points, devancés à la différence (-18 contre -16) de but par Lorient, qui n'a pas joué à Lille samedi en raison de nombreux cas de Covid dans son effectif.

Prochain rendez-vous pour les Grenats à Reims, dimanche prochain.