La FIA lance un programme de détection de jeunes pilotes au Luxembourg, jusqu'à dimanche, sur le jeu vidéo WRC 9. Le but: trouver la nouvelle pépite mondiale du rallye.

Du jeu vidéo au siège d'une vraie voiture de rallye, la démarche de la FIA (Fédération internationale de l'automobile) est ambitieuse et dans l'ère du temps. Depuis vendredi et jusqu'à dimanche, les jeunes luxembourgeois âgés de 17 à 26 ans peuvent ainsi se rendre à l'International Motor Show pour tenter de signer l'un des quatre meilleurs chronos sur le jeu vidéo de rallye "WRC 9", le seul à disposer de la licence des championnats du monde et véritable référence en matière de rallye sur console. Les pilotes en herbe doivent s'installer dans un simulateur, avec siège, volant et pédales, reproduisant quasiment les mêmes conditions dans une voiture (les secousses en moins).

"C'est la première fois que l'on met en place un programme de détection de pilote qui va d'un siège virtuel à une vraie voiture de rallye. On estime que le temps est venu de donner leur chance aux meilleurs joueurs et de les faire passer du jeu vidéo aux vraies courses automobiles" explique Bryan To, assistant chef de projet à la FIA.

OBJECTIF: PILOTER EN WRC2 EN 2026

En tant que membre de l'Autorité Sportive Nationale (ASN) et donc représentant de la FIA au Luxembourg, l'ACL (Automobile Club du Luxembourg) s'est greffée au projet.

"Les jeunes pilotes ont toutes leurs chances de devenir pro en passant par le digital", estime Florian Brouir, Coordinateur ACL Sport. "Cela se fait depuis quelques années, surtout dans le monde du circuit. Ricardo Sánchez a commencé sur le jeu Gran Turismo en devenant pilote pour Nissan, par exemple." 

Ce nouveau programme de la FIA a été baptisé "Rally Star" et s'échelonne sur plusieurs années, jusqu'en 2026. La première étape est une détection massive à travers le monde entier: c'est celle qui est actuellement mise en place à la LuxExpo, lors de l'International Motor Show. Quarante-huit pays participent au programme. Au Kirchberg, les quatre meilleurs pilotes du week-end (dont une femme) seront qualifiés pour l'une des finales continentales, qui en l'occurrence se déroulera en janvier 2022 en Allemagne: cette fois, ils conduiront de vrais engins, des cross-cars.

Les vainqueurs de chaque finale continentale intégreront l'équipe "FIA Rally Star" pour une saison d'entraînement qui débutera en 2023. Les meilleurs disputeront deux saisons dans la catégorie WRC Junior, en 2024 et 2025, au volant d'une Ford Fiesta de l'équipe M-Sport. Celui, ou celle, qui arrivera à décrocher le titre, pourra enfin participer à la saison 2026 en WRC2, la "deuxième division" des championnats du monde, la catégorie reine étant bien sûr, le WRC où s'affrontent les cadors de la discipline.

Peut-on espérer voir un jour un Luxembourgeois briller au plus haut niveau dans le monde du rallye ? "Bien sûr" répond Florian Brouir. "Cette détection met tout le monde sur le même pied d'égalité, alors s'il y a du talent au Luxembourg, celui-ci a autant de chance de pouvoir s'exprimer que partout ailleurs et d'atteindre des sommets."