Battu pour la première fois de la saison dimanche dernier, le leader dudelangeois cherchera à se relancer face à Rosport.

Les séries n’ont pas la cote en BGL Ligue. Le brevet d’invincibilité de Dudelange s’est achevé dimanche dernier à Oberkorn (3-2) alors que le Racing a chuté à Pétange (4-2) après trois victoires d’affilée. Une preuve supplémentaire que ce championnat est un peu dingue et autorise tous les scénarios possibles pour la suite.

Dauphin du F91 avant la neuvième journée, le Racing a vu Strassen lui passer devant. Pas question d’un nouveau faux pas pour le club de la capitale qui reçoit Mondorf ce samedi. "On a grillé notre joker à Pétange. Trop de joueurs sont passés à côté de leur sujet et malgré une amélioration en seconde période, nous ne sommes pas parvenus à rectifier le tir", concède le gardien Romain Ruffier. "Peut-être que l’on s’est vu trop beau?"

Le capitaine du Racing s’attend à un match compliqué contre le club de la cité thermale "parce qu’il est toujours bien organisé derrière et les gars ne lâchent jamais rien".

Séance de rattrapage aussi pour Dudelange face à une équipe de Rosport qui n’a jamais pris le moindre point depuis qu’elle se déplace dans la Forge du Sud.

Trouble-fête de ce début de saison, Strassen se déplace au Cents pour y défier une équipe du RM Hamm Benfica qui n’est plus la victime consentante d’il y a quelques semaines, mais qui peine tout de même à prendre des points.

WILTZ SUR UN VOLCAN

Sur un volcan après sa lourde défaite à Rosport, le FC Wiltz accueille le Fola samedi soir dans l’une des affiches de cette dixième journée. Dan Huet, l’emblématique entraîneur du club nordiste, a jeté l’éponge. Usé, épuisé. Le défenseur central et ancien professionnel David Vandenbroeck a repris le flambeau mais stoppe sa carrière de joueur. Sa mission sera de redonner du souffle à une équipe qui a glissé vers la seconde partie du classement. Au cœur d’un peloton qui compte sept formations qui se tiennent en trois points.

Parmi elles, le Swift et le Progrès sont très éloignés de leur objectif. Hesperange se déplace chez la lanterne rouge rodangeoise toujours en quête d’un premier succès. Niederkorn accueille, lui, dès samedi, son voisin pétangeois. Ce derby doit permettre aux Jaune et Noir de repasser devant l’UTP qui le devance d’un point au classement. Tout autre issue qu’un succès placerait l’entraîneur Stéphane Leoni en position très inconfortable.

L’affiche du dimanche sera aussi importante pour une Jeunesse lunatique depuis le début de la saison. Les Bianconeri accueillent une équipe differdangeoise ragaillardie par sa victoire de prestige contre Dudelange et replacée dans le Top 5 au classement. Les deux adversaires ont des ambitions européennes. Une défaite de la Jeunesse freinerait sérieusement ce projet.

Enfin, Hostert et Ettelbruck auront l’occasion de s’éloigner de la zone dangereuse dimanche en cas de succès.

Le programme

Samedi

16h : RM Hamm Benfica - Strassen
17h: Racing - Mondorf
18h30 : Progrès - UT Pétange
20h : Wiltz - Fola

Dimanche à 16h

Rodange - Swift
Hostert - Etzella
Jeunesse- Differdange
Dudelange - Rosport