L'État prendra finalement à sa charge la totalité des coûts de construction du vélodrome de 27.000 mètres carré, révèlent les ministres des Sports et des Finances.

Le site prévu pour la construction du futur vélodrome est situé entre le terrain de football de Mondorf et l'autoroute de la Sarre. Les pré-études, les fouilles archéologiques, le bilan écologique et l'étude d'impact sur l'environnement sont terminés. La mairie, le bureau d'architectes et l'État travaillent actuellement à établir une convention cadre, ce qui va encore prendre un moment.
L'État prendra à sa charge l'intégralité des coûts de construction du vélodrome, qui aura une surface de 27.000 mètres carrés et comptera un millier de places assises. Comme il était initialement prévu que l'État paye 70% de la facture, un nouveau projet de loi devra être voté.

Le PAP vaut pour une surface de 26 hectares. Un parking de 400 places et une piscine seront également construits.

RTL

© Projection: Mecanoo

Ces précisions sont apportées par les ministres des Sports et des Finances, Dan Kersch et Pierre Gramegna, en réponse à une question parlementaire des députés CSV, Nancy Kemp-Arendt et Léon Gloden, basée sur une information du Tageblatt.

Une école internationale sera également construite à côté du vélodrome. Il s'agit du projet "op Gréimelter", dont la concrétisation s'éternise également parce que l'Etat n'a pas encore pu acheter certains terrains, aucun accord n'ayant été trouvé avec les propriétaires.

Les deux chantiers sont toutefois indépendants l'un de l'autre.