Gaël Monfils (20e mondial) s'est fait sortir du tournoi mosellan (ATP 250) par l'Espagnol Pablo Carreno Busta (16e), ce samedi 7-5, 7-6 (10/8).

Après Jo-Wilfried Tsonga en 2019 et Gilles Simon en 2018, il n'y aura pas un troisième français de suite victorieux à Metz (l'édition 2020 avait été annulée, pour cause de covid). Gaël Monfils avait pourtant trois balles de set pour revenir à 1-1, mais l'Espagnol Pablo Carreno, solide, ne s'est finalement pas laissé déborder dans le tie break du second set, remporté à l'arraché. Ce dernier retrouvera dimanche le Polonais Hubert Hurkacz en finale. Celle-ci opposera donc les têtes de série N°1 et N°2 du tournoi.

"Il a fait peu de faute, il arrivait à bien contrer et à prendre le jeu. Il est meilleur que moi aujourd'hui, mais je l'ai malmené. Forcément, il y a plein de choses à modifier, dans l'approche peut-être de certains points que je vais revoir. J'ai fait une belle performance, c'est plutôt un bon match quand même. J'ai peut-être fait des mauvais choix, mais je me suis trouvé constant. Depuis le début d'année, je suis sur ma lancée. Je joue un meilleur tennis, je suis très serein vu la façon dont mon jeu évolue" a répondu le Français après sa défaite.

Si Monfils s'est voulu positif en conférence de presse, il peut nourrir quelques regrets: il avait le premier fait le break dans le premier set, et il menait ensuite dans le tie-break du second, mais n'a pas su concrétiser ces avantages, laissant finalement Carreno l'emporter en 1h49.

Monfils a expliqué avoir désormais d'autres tournois dans le viseur, notamment le prochain, à Sofia, la semaine prochaine. "J'ai envie de le gagner. J'ai envie d'arriver en forme à Indian Wells, c'est un Masters 1000, c'est un gros tournoi. Je peux prendre de la confiance dans des ATP 250. Quant à Bercy, c'est encore loin..."