Le milieu de terrain messin Kévin N'Doram a été condamné à un an de prison avec sursis pour avoir grièvement blessé son coéquipier Manuel Cabit, aujourd'hui paralysé des jambes.

Le tribunal correctionnel de Reims a condamné ce mardi Kévin N'Doram à un an de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende, un an après avoir été à l'origine de l'accident de la route qui a gravement blessé son coéquipier, Manuel Cabit, rapporte L'Union. Les juges ont également ordonné l’annulation de son permis de conduire, avec l’interdiction de le repasser pendant un délai d’un an. Depuis cet accident, survenu le  3 novembre 2019, le latéral du FC Metz est paralysé des jambes.

Le quotidien rappelle que, ce jour-là, les deux footballeurs, le frère de Manuel Cabit et un ami rentraient à Metz après une journée d’agrément à Paris. Au volant d’un Range Rover sport, Kévin N’Doram circulait sur la voie de gauche "multipliant les appels de phares pour obliger les véhicules à se rabattre." "Il a alors dérapé sur la chaussée particulièrement glissante à une vitesse que les analyses techniques ont estimée à 231 km/h."

Le véhicule a percuté le muret central puis les glissières de sécurité à droite avant de partir en tonneaux. "Plusieurs témoins interrogés par les gendarmes ont confirmé le passage fulgurant du 4x4, au point de « secouer » les voitures à son passage et de "faire lever la tête" d’enfants alertés par le bruit du moteur" écrivent encore nos confrères.

Depuis, la carrière sportive de Cabit est "brisée", a rappelé le substitut du procureur Pedro Teixeira.