Le peloton du Tour de Luxembourg a décidé d'interrompre la course mercredi matin. Voici pourquoi.

C'est le directeur sportif qui avait communiqué la nouvelle mercredi matin. Les coureurs du Tour de Luxembourg venaient de décider d'interrompre la course pour des raisons de sécurité. La cause: un trafic inverse jugé trop important.

La course a donc été interrompue à 11h. Peu avant midi, les organisateurs de la course ont annoncé via les réseaux sociaux que le cortège était neutralisé jusqu'à la fin du circuit et qu'un nouveau départ serait donné à Syren.

En début de soirée, les organisateurs ont confirmé que l'interruption de la course par les coureurs étaient conforme au protocole prévu par l'UCI. C'est pourquoi l'étape a été neutralisée jusqu'au premier passage sur le GPM de Syren.

Ont été considérées valables pour les classements de l'épreuve: les sprints intermédiaires et le GPM à partir de Syren jusqu'à l'arrivée de l'étape à Hesperange. Une étape qui a vu Démarre l'emporter et Ulissi garder la tête du général.

LES COUREURS ONT ÉTÉ ENTENDUS

L'organisation a d'ores et déjà communiqué que la troisième étape prévue jeudi sera modifiée à partir du km 88,8 pour rejoindre le tracé initial au km 95,2. L'étape sera donc raccourcie de 4,5 km et le GPM Kuelebierg sera supprimé.

Elle a également fait savoir jeudi matin que le nombre de motos de sécurité serait revu à la hausse, que la police serait plus présente sur le parcours, qu'il y aurait plus de "signaleurs à pied" et que les groupes de course seraient limités au nombre de quatre (échappé, contre-attaque, peloton, Gruppetto). Enfin, le départ réel, nous l'avons appris jeudi matin, sera donné à Born (km 5,4)

Vous pouvez évidemment suivre la course sur notre site et notre application. Au programme: les résultats, les photos et des vidéos du Skoda Tour Luxembourg.