Le FC Metz est allé chercher le match nul face à une équipe de Montpellier qui s'est montrée très dangereuse tout au long de la rencontre.

Les quelques 10.000 spectateurs qui ont fait le déplacement au stade de La Mosson mercredi soir en auront eu pour leur argent.

En effet, il n’aura fallu attendre qu’une trentaine de secondes pour assister à la première grosse occasion de la rencontre. Très entreprenant en début de partie, Gaëtan Laborde a profité d’un ballon aérien pour réaliser un joli coup de rein qui a failli envoyer le ballon au fond des filets messins.

Loin d’être intimidés, les hommes de Vincent Hognon se sont projetés vers l’avant et, alors qu’ils commençaient à se montrer dangereux, ont été pris à contre-pied par une frappe du gauche de Téji Savanier qui a fait mouche (13e, 1-0).

Téji Savanier célèbre son but face au FC Metz / © AFP

Quelques minutes plus tard, les Messins obtenaient un penalty sur une offensive rondement menée par le duo Diallo-Niane mais Diallo butait contre le gardien argentin, Gerónimo Rulli (19e). Un raté qui a sévèrement entamé le mental des Messins qui ont laissé Montpellier prendre le dessus... jusqu'en deuxième mi-temps.

COACHING GAGNANT

Les Montpelliérains sont revenus des vestiaires avec l'intention de tuer le match. Et si le but de Laporte n'avait pas été (justement) refusé à la 61e minute, ce serait probablement arrivé. Mais comme en a témoigné la réaction immédiate des Messins sur l'offensive de Diallo qui a suivi: les Messins avaient faim.

Dangereux en contre, solides en défense, intelligents dans la relance: les Grenats ont montré un tout autre visage en fin de rencontre et ça a payé malgré une grande prestation du gardien adverse. Et pour cause, ce n'est qu'en insistant que les Messins sont parvenus à égaliser.

Diallo a placé une superbe tête que Rulli est parvenu à repousser mais le malheureux n'a rien pu faire lorsque le ballon est retombé dans les pieds de Farid Boulaya qui a envoyé un boulet de canon dans les filets montpelliérains (1-1, 79e).

Montpellier a tout essayé pour reprendre l'avantage dans les dernières minutes mais les Messins sont restés intraitables. Ils sont allés chercher un point précieux face à une équipe qui, il y a quelques semaines encore, ne semblait pas être à leur portée.

Un bon résultat pour les Grenats et forcément une déception pour Montpellier dans cette 23e journée de Ligue 1.

LES RÉACTIONS

Farid Boulaya (FC Metz, au micro de Beinsport) : "On est sur une bonne série. On s'est bien préparés pour cette deuxième partie de saison. Le match était assez ouvert et j'ai profité d'une occasion pour marquer."

Téji Savanier (Montpellier, au micro de Beinsport) : "Il faut relativiser parce qu'on vient d'une semaine très compliquée. Maintenant, il va absolument falloir gagner contre Saint-Etienne dimanche."