Le FC Metz a vécu une sale soirée ce samedi à Nice, lors de la 17e journée, et reste scotché à sa 18e place de barragiste de Ligue 1.

Dur semaine pour le FC Metz. Après la désillusion connue mercredi à Saint-Symphorien face à Rennes (0-1), les Grenats ont coulé ce samedi soir à Nice. Et cette défaite s'est vite dessinée, avec un premier but concédé après dix minutes de jeu: Cyprien, dont on ne découvre pas la très bonne frappe de balle, en décochait une excellente en dehors de la surface, surprenant Delecroix, gardien suppléant d'Oukidja (blessé mercredi face à Rennes) (1-0, 10e).

Dommage car l'entame de match des Messins était intéressante avec Traoré, dont la frappe passait au-dessus des buts de Benitez (9e). Après l'ouverture du score niçoise, Diallo a également eu l'opportunité d'égaliser en reprenant de volée un ballon offert par Centonze, mais Benitez était encore vigilant (19e). Entreprenants, les Messins étaient mal payés juste avant la mi-temps: Sunzu, coupable d'une faute sur Ounas, voyait l'arbitre désigner le point de penalty après l'intervention de la VAR. Cyprien ne se faisait pas prier pour doubler la mise et assommer les Grenats (2-0, 41e).

UNE EMBELLIE DE COURTE DURÉE

Après la pause et la sortie de Diallo, moins en vue que d'habitude, le FC Metz se montrait dangereux par l'intermédiaire de Niane, qui reprenait le ballon de volée après un contre favorable. Encore une fois, Benitez veillait au grain (56e). La mission devenait impossible dans la foulée pour les joueurs de Vincent Hognon: Ganago, au second poteau, reprenait le centre de Lees Melou et trompait Delecroix (3-0, 59e).

Diablement efficaces, les Niçois donnaient presque le coup de grâce aux Mosellans, qui parvenaient toutefois à réduire l'écart grâce à Niane, lancé par Traoré, en ajustant une belle frappe enroulée (3-1, 75e). Une embellie de courte durée car dans la minute suivante, c'était au tour de Lees Melou de se montrer décisif en gratifiant l'Allianz Riviera d'une superbe frappe enroulée (4-1, 76e). Défaits deux fois cette semaine, les Grenats demeurent dans une position bien inconfortable en Ligue 1. Et avec la réception de Marseille le week-end prochain, ils risquent de passer l'hiver au froid...

LES RÉACTIONS

Matthieu Udol (FC Metz, au micro de Beinsport): "Vu l'évolution du score, c'était un match compliqué. On a manqué d'efficacité devant, eux ont été très efficace puisqu'ils marquent sur leur premier tir, puis ensuite sur penalty. On aurait pu revenir à 2-1 mais pas on n'a pas su le faire. Ensuite, à 3-0, c'est compliqué de revenir. Il va falloir se serrer les coudes."

Pierre Lees Melou (Nice, au micro de Beinsport): "On voulait agir après notre grosse défaite contre Saint-Etienne. Il reste deux matches, il faudrait bien finir avant Noël. A domicile on arrive à faire de bonnes prestations, à nous de montrer qu'on peut en faire aussi à l'extérieur."