Kévin N'Doram, qui conduisait le véhicule impliqué dans un grave accident dimanche, n'était sous l'emprise d'aucune drogue rapporte le Républicain Lorrain.

Le FC Metz est sous le choc depuis dimanche, alors que ses deux joueurs Kévin N'Doram et Manuel Cabit ont été victimes d'un accident de la route sur l'A4, près de Reims. Selon le Républicain Lorrain qui cite le procureur de Reims, N'Doram, qui s'en est sorti indemne, a été "contrôlé négatif à l’alcool et aux stupéfiants" et a été entendu par le Parquet.

Si le joueur roulait vraisemblablement "à très grande vitesse", "estimée à 180/200 km/h" selon une source proche, ces chiffres n'ont pas été commentés même si la question de la vitesse se pose. L'évaluation de la vitesse ne devrait pas être connue avant plusieurs semaines.

L'état de Manuel Cabit inspire, lui, beaucoup plus d'inquiétudes. Le défenseur, hospitalisé au CHU de Reims, ne sentirait plus ses membres inférieurs selon cette même source. Le journal L'Equipe, qui évoque également dans ses colonnes une "insensibilité des membres inférieurs", fait allusion à une intervention chirurgicale "vraisemblablement au niveau du rachis lombaire". Une des deux autres personnes présentes dans le véhicule serait la soeur de Cabit, croît savoir le quotidien. Ce que l'on sait encore, pour le moment, est que l'un des passagers est grièvement blessé, tandis que l'autre n'est que légèrement touché.

Choqués, les joueurs du FC Metz pourraient bénéficier d'une cellule psychologique, relate L'Équipe. Cabit va devenir papa dans les prochains jours.