Le FC Metz a vécu une soirée de rêve pour sa première de la saison à Saint-Symphorien en battant Monaco 3-0.

Il y avait de quoi se méfier de l'armada monégasque, renforcée depuis cette semaine par Wissam Ben Yedder, l'attaquant recruté à prix d'or au FC Séville par le club de la Principauté. Mais cette deuxième soirée de Ligue 1, la première à domicile cette saison, s'est parfaitement déroulée pour les hommes de Vincent Hognon, une semaine déjà après avoir raflé un très bon point sur la pelouse de Strasbourg (1-1).

Meilleur buteur du club la saison dernière en Ligue 2 (26 buts), Habibou Diallo montre en tout cas qu'il est prêt pour se disputer les places d'honneur avec les fines gachettes de l'élite. Ce soir, l'attaquant a réalisé un doublé, d'abord en convertissant un penalty d'une frappe à ras de terre à la suite d'une main monégasque confirmée par l'assistance vidéo (1-0, 11e). Ensuite, au retour des vestiaires (comme à Strasbourg), le buteur a profité des errements monégasques pour donner une déjà confortable avance aux Grenats (2-0, 53e). En deux matches, l'attaquant en est déjà à trois buts!

Sans Falcao (sur le départ) et réduits à dix à la suite du carton rouge d'Aguilar, coupable d'un tacle dangereux sur Nguette, l'équipe de Jardim qu'on présente comme un prétendant au podium de la Ligue 1 vivait un cauchemar. Et celui-ci s'est vite assombri, puisque Renaud Cohade, toujours indispensable dans l'entrejeu messin, se joignait à la fête en ajustant une frappe croisée consécutif à un centre de Centonze mal renvoyé (3-0, 67e).

En dépit de l'entrée de Dias, assez percutant, Monaco aura été rarement dangereux pour Oukidja, le portier lorrain. Comme à Strasbourg, c'est même Niane qui aurait pu marquer son premier but de la saison à la suite d'une tentative d'Ambrose repoussée par Lecomte.

Cela ne veut pas dire grand chose pour le moment, mais Metz se retrouve ce samedi soir sur le podium de la Ligue 1, avec quatre points. Son départ au sein de l'élite est parfait: pourvu que ça dure!

© France Knaff

Les résultats et les classements