Chelsea a obtenu la victoire (3-0) qu'il espérait face à l'AC Milan, mercredi, pour la 3e journée de Ligue des Champions, avec un Wesley Fofana buteur, mais blessé ensuite, dans un groupe E totalement relancé.

Après la victoire de Salzburg plus tôt dans la soirée face à Zagreb (1-0), les Autrichiens sont premiers avec cinq points, devant les Blues qui en ont quatre, comme les Rossoneri, et Zagreb en compte 3.

C'était déjà presque un match du quitte ou double pour les Londoniens et leur entraîneur Graham Potter, face aux champions d'Italie bien décevants.

Les nombreuses absences en défense -- Mike Maignan, Théo Hernandez, Alessandro Florenzi ou plus récemment Davide Calabria -- se sont vues et ont été parfaitement exploitées par des Anglais patients.

"Au total, je ne peux pas me plaindre, pas de but encaissé, trois buts, très bonne attitude des joueurs, vraiment très bien (...) C'est une victoire importante même s'il reste beaucoup de chemin dans cette compétition", a commenté le coach anglais après le match.

Pour ce match, il était revenu à une défense à trois centraux, Fofana et Kalidou Koulibaly, pour sa première titularisation sous le nouveau coach, entourant Thiago Silva.

Et, après une frappe enroulée de Mason Mount, bien détournée par Ciprian Tatarusanu (5e), ce sont d'ailleurs les défenseurs qui ont été les plus dangereux, sur coups de pied arrêtés.

Thiago Silva a vu deux de ses têtes repoussées par le gardien roumain (22e, 24e), mais sur la deuxième, Fofana, bien placé, a ouvert le score du plat du pied (1-0, 24e).

Une joie de courte durée pour le jeune défenseur qui s'est blessé dans un duel avec Rafael Leao, en se tordant apparemment le genou droit.

RTL

Le défenseur de Chelsea Wesley Fofana (en bleu) à la lutte pour le ballon avec le milieu de terrain de l'AC Milan Charles De Ketelaere (en blanc) lors du match de la 3e journée de Ligue des champions, le 5 octobre 2022 / © AFP

Il a bien essayé de poursuivre après avoir reçu quelques soins, mais à quelques semaines du Mondial au Qatar, il était sans doute plus prudent de ne pas insister, en attendant les premiers examens. Il est donc sorti, remplacé par Trevor Chalobah (38e).

"On ne sait pas encore (ce qu'il a), c'est vraiment le seul point noir de cette soirée. On va attendre le scanner qu'il passera demain (jeudi) et on va croiser les doigts", a indiqué Potter alors que le joueur de 21 ans a quitté Stamford Bridge avec des béquilles.

Au retour des vestiaires, la domination anglaise ne s'est pas démentie et sur une action où la défense italienne s'est complètement arrêtée de jouer, Reece James a pu confortablement centrer pour Pierre-Emerick Aubameyang qui s'était glissé dans le dos de Fikayo Tomori pour marquer de près (2-0, 56e).

Cinq minutes plus tard, James a tué tout suspense, en plaçant la balle dans la lucarne du coin des six mètres (3-0, 61e), permettant même à son entraîneur de faire tourner en fin de match.

Et côté AC Milan ? Rien, ou presque. Deux tirs en première période, autant en seconde.

Leao a bien créé le seul danger notable sur une percée en repiquant dans l'axe de la gauche, mais de Ketelaere a tiré droit sur Kepa, dont la parade peu rassurante a été reprise par Rade Krunic, mais le Bosnien a été contré in-extremis par Ben Chilwell (45+4).

RTL

L'attaquant de l'AC Milan Olivier Giroud (au centre) lors du match de la 3e journée de Ligue des champions face à Milan le 5 octobre 2022 à Londres / © AFP

Pour le reste, l'attaque a été totalement muselée et Olivier Giroud a été d'autant plus applaudi par tout Stamford Bridge à sa sortie, à la 72e minute, qu'il avait été transparent tout le match. Autant dire qu'il faudra montrer un tout autre visage dans six jours à Milan dans une poule où tous les points comptent et où la différence de buts pourrait aussi jouer un rôle.

"On va essayer de renverser le résultat à San Siro. On ne pourra pas attendre les deux derniers matches, il faudra un bon résultat à Milan", a reconnu le coach Stefano Pioli.