Le Belge Tiesj Benoot a annoncé mardi souffrir d'une "petite" fracture cervicale, qui devrait lui faire manquer la fin de saison cycliste, après avoir été victime d'un violent accident lors d'un entraînement lundi en Italie.

"D'abord, je veux dire à tout le monde que je vais bien", a rassuré le coureur de la Jumbo-Visma sur les réseaux sociaux.

"Hier (lundi), j'ai été impliqué dans un accident dans les Alpes italiennes. Je suis à l'hôpital où je reçois un bon traitement. Malgré la gravité de la situation -des examens ont montré que je souffre d'une petite facture à la nuque-, je n'ai jamais été dans une situation mettant ma vie en danger", a-t-il poursuivi, indiquant être dans un état "stable".

"Ces prochaines semaines, je serai complètement concentré sur mon rétablissement", a conclu le coureur, qui devrait donc manquer la fin de saison. "Tiesj va nous manquer (aux Mondiaux) en Australie" fin septembre, a d'ailleurs réagi le sélectionneur belge Sven Vanthourenhout.

Lundi, le quotidien belge Het Laatste Nieuws avait annoncé que Benoot avait été renversé par une voiture lors d'un entraînement.

Selon le journal flamand, la direction de l'équipe Jumbo avait précisé qu'aucun organe vital n’avait été touché.

Benoot s'est distingué lors du dernier Tour de France dans son rôle d'équipier du vainqueur, le Danois Jonas Vingegaard, et du Maillot Vert, le Belge Wout van Aert.

Le 30 juillet, il a pris la 3e place de la Clasica San Sebastian remportée par son compatriote Remco Evenepoel.