Le cas de Cristiano Ronaldo commence à peser à Manchester United. Le Portugais veut partir, son club refuse et tout le monde y perd.

Dernier "fait d'armes" en date : le match amical contre le Rayo Vallecano. CR7 a joué la première mi-temps puis a quitté le stade avant la fin du match, ce qui a fortement déplu à son entraîneur.

Dans une émission anglaise, les anciens joueurs Jamie Carragher et Gary Neville ont donné leur avis sur la situation et ils ne sont pas tendres avec le quintuple Ballon d'Or.

"J’ai toujours pensé que c’était une signature bizarre", avance Carragher. "J’ai toujours senti que cette situation arriverait, même si Ronaldo a fait de bonnes choses", reconnaît-il. Ronaldo a tout de même terminé meilleur buteur de son équipe la saison dernière et a marqué des buts d'une importance capitale qui ont empêché le club de finir plus loin que la 6e place à laquelle il a échoué.

L'ancien joueur de Liverpool pense carrément qu'aucun club ne veut encore du Portugais. Même si les dirigeants de ManU acceptaient de vendre leur superstar, rien ne garantit qu'ils y arrivent. "Aucun autre club en Europe ne le veut actuellement", a détaillé Jamie Carragher. "Je peux me tromper mais il ne semble pas que United puisse s’en séparer."

"Et si vous demandez à Ten Hag, je pense qu’il ne le veut pas non plus", a ajouté le consultant de la chaîne britannique Sky Sports. "Je ne suis même pas sûr que le vestiaire de Manchester United veuille Cristiano Ronaldo actuellement."

L'ambiance commence à devenir pesante et cela agace Gary Neville, ancienne gloire des Red Devils. "S’il veut partir, Manchester United devrait faciliter son départ. Chaque conférence de presse que fait ten Hag est polluée par le problème Ronaldo. Si un joueur devient le facteur dominant, une distraction pour le manager lors des conférences de presse, il n’y a qu’une chose à faire. On le sait tous. Tu dois parfois reculer pour avancer."