Les All Blacks, d'un froid réalisme en première période, se sont imposés largement 42-19 contre l'Irlande samedi lors du premier des trois test-matches entre les deux équipes, dans un Eden Park où ils demeurent invaincus depuis 1994.

Menés au bout de cinq minutes et un essai de Keith Earls, les Blacks ont ensuite inscrit quatre essais en moins de 20 minutes, avant de prendre le large dans le deuxième acte où ils en ont ajouté deux autres.

Le XV du trèfle, auteur de trois essais, affrontera les Blacks encore à deux reprises, les 9 et 16 juillet.

Les Irlandais ne sont jamais imposés en Nouvelle Zélande. Et du côté des triple champions du monde, la défaite subie en novembre dernier en Irlande (29-20) -- la troisième lors des cinq dernières confrontations entre les deux pays --, n'avait pas été oubliée.

La veille, le demi de mêlée Aaron Smith avait évoqué les "cicatrices" laissées par ce revers, évoquant une "rivalité" grandissante au cours de ces dernières années.

"Il y a beaucoup de joueurs qui ont faim" avait-il ajouté.

Des joueurs affamés, et une bonne étoile au-dessus de l'Eden Park, où la dernière défaite des Blacks remonte toujours à 1994, face à la France.

Grâce à ce succès, cette série d'invincibilité s'étire désormais à 47 rencontres.

Les Irlandais ont d'abord jeté un petit coup de froid lors de l'ouverture du score de Keith Earls, servi par le vétéran Sexton, sorti par la suite pour protocole commotion.

Mais, bien que mis en difficulté, les Néo-Zélandais ont fait preuve d'un opportunisme redoutable pour terrasser les espoirs irlandais.

Tour à tour, Jordie Barrett (21e), Sevu Reece (30e), Tupaea (36e) et Ardie Savea (38e) ont trouvé la faille au sein de la défense adverse.

RTL

Le troisième ligne néo-zélandais Ardie Savea a inscrit deux essais pour les All Blacks dans leur victoire 42-19 face à l'Irlande, le 2 juillet 2022 à Auckland. / © AFP

Les Blacks ont profité des erreurs parfois commises par les Irlandais, à l'image de cette balle perdue par le natif néo-zélandais Lowe, et interceptée par Reece qui n'avait qu'à filer entre les poteaux.

Lowe, né à Nelson, a ensuite joliment servi Ringrose pour le deuxième essai irlandais juste après la pause (44e, 28-12).

Mais un doublé de Savea (55e) et l'essai de Pita Sowaluka (71e) ont scellé définitivement le succès des Blacks.

De plus, quatre essais ont été refusés dans le deuxième acte au XV du trèfle, pas heureux samedi.