Manchester City a renversé le Paris SG mercredi (2-1) dans une soirée de Ligue des champions où les deux adversaires ont assuré leur place en huitièmes.

Pas perturbé par la condamnation de son attaquant Karim Benzema mercredi, le Real Madrid a déroulé sur la pelouse du Sheriff Tiraspol pour s'imposer 3-0 et se qualifier ainsi pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Avec ce succès pour le compte de la cinquième journée de la phase de poules, le Real Madrid conserve la première place du groupe D et obtient son billet pour les huitièmes de finale, où l'Inter Milan l'accompagnera, assuré d'être deuxième grâce à sa victoire plus tôt mercredi contre le Shakhtar Donetsk (2-0).

La "Maison Blanche" atteint ce stade de la compétition pour la 26e édition consécutive en Ligue des champions.

Le Real Madrid a pu compter sur son capitaine Karim Benzema, buteur pour la 76e fois en C1 et qui n'est pas apparu perturbé par sa condamnation plus tôt mercredi à un an de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende.

Les joueurs de Carlo Ancelotti ont d'abord fait la différence sur un coup-franc puissant et dévié du défenseur David Alaba (30e) avant de doubler la mise juste avant la pause, au terme d'une action collective de grande classe conclue par Toni Kroos d'une caresse de l'intérieur du pied qui a frappé la barre avant de franchir la ligne (45e+1).

Benzema a alourdi le score d'un intérieur du pied parfait (55e) à cinq jours de l'attribution du Ballon d'Or pour lequel il fait partie des grands favoris.

CITY RECITE SA PARTITION CONTRE PARIS 

Qualifié, mais deuxième: le Paris SG a validé son billet pour les 8e de finale de la Ligue des champions, mais sa défaite logique sur le terrain de Manchester City (2-1) place le club de la capitale dans une position délicate pour la suite.

Le scénario du match a été cruel pour les Parisiens, qui ont lâché au moment où ils étaient le mieux installés dans la partie, et que le plus dur semblait derrière eux.

Le but de Kylian Mbappé (50e) a dessiné le film du braquage parfait, après une première période que les Anglais ont dominée, avant l'entrée en jeu de Gabriel Jesus (54e), en sauveur providentiel.

L'attaquant brésilien a été impliqué sur l'égalisation de Raheem Sterling (63e), avant de marquer le 2-1 (76e), dans un stade qui a laissé exploser sa joie.

Ce dénouement a laissé Paris hagard, mais au vu des impressions que les hommes de l'entraîneur Mauricio Pochettino laissent depuis le début de la compétition, il était difficile pour eux de rêver mieux.

Ils ont assuré le service minimum en se qualifiant pour les 8es de finale, grâce à l'aide du RB Leipzig, victorieux à Bruges (5-0).

Le Club Bruges, dominé dans son stade Jan-Breydel, est éliminé de la course aux 8es de finale de la Ligue des champions, lors de l'avant-dernière journée du groupe A.

Leipzig, privé de son entraîneur Jesse Marsch et du capitaine Peter Gulacsi, testés positifs au Covid-19 cette semaine, s'est appuyé sur les 6e et 7e buts de Christopher Nkunku en C1 cette saison, et un doublé d'Emil Forsberg pour se défaire des Belges, dont les espoirs se sont envolés dès la première période.

Le Français, bien placé à la suite d'un arrêt de Simon Mignolet (12e), a idéalement lancé les siens, avant d'être relayé par Forsberg, le milieu de terrain suédois, auteur d'un but sur penalty (16e) et d'une frappe savamment dosée (45e+1).

Entre temps, l'attaquant André Silva (26e) avait profité des errances défensives adverses pour marquer d'une tête lobée.

La tension s'est accrue à la fin du match, après un coup de genou à la gorge esquissé par le défenseur Alvarez Balanta sur Nkunku, qui a pu se relever et inscrire un dernier but (90e+4).

Enfin, le Sporting Portual s'est qualifié pour les huitièmes de finale grâce à sa victoire à domicile 3 à 1 contre le Borussia Dortmund, mercredi à Lisbonne.

Le Sporting, qui s'est imposé grâce à un doublé de Goncalves et un but de Porro, rejoint l'Ajax Amsterdam, déjà qualifié dans ce groupe C. Le Borussia est éliminé.