Une vidéo filmée lors de la finale de l'Euro a été détournée, faisant croire à une agression de supporters italiens par des Anglais mécontents.

RTL

Capture d'écran Facebook prise le 12/07/2021

Sur les images, un homme porte une perruque aux couleurs du drapeau anglais et un autre le drapeau sur ses épaules. Dans le groupe qui pénètre dans le stade, quelques hommes portent un maillot bleu, dont un qui tombe à terre après un croche-pied et qui reçoit plusieurs coups de pieds.

La présence de maillots blancs et bleus peut laisser penser qu'il s'agit d'une confrontation entre supporters anglais et italiens. Mais en y regardant de plus près, sur les maillots bleus une bandelette verticale rouge sur le côté est présente, comme on peut la retrouver sur le maillot britannique extérieur.

RTL

Capture d'écran prise le 13 juillet

RTL

Le maillot britannique extérieur et le maillot de l'équipe italienne lors de l'Euro 2020

Sur le maillot italien, cette bande rouge sur le côté n'est pas présente et l'écusson correspond au drapeau italien.

Par ailleurs, la scène se passe au stade de Wembley avant le début de la finale de l'Euro 2020 opposant l'Angleterre à l'Italie le 11 juillet à 21 heures et non à la fin du match : la vidéo a en effet été publiée dès 20h45  sur Twitter.

Contactée par l'AFP, la police de Londres explique que les personnes agressées sur la vidéo "essayaient d'accéder au stade sans billet".

"Peu avant la finale de l'Euro 2020 au stade de Wembley, un petit groupe de personnes a franchi un cordon de sécurité du périmètre extérieur et est entré dans le stade sans billet", ont détaillé les forces de l'ordre.

De son côté, la Fédération anglaise de football, sans commenter directement à la vidéo, a affirmé à l'AFP qu'elle prendra "des mesures contre toute personne identifiée".

L'avant-match à Wembley a été émaillé de manifestations excessives de fans anglais, certains visiblement éméchés, au mépris des précautions sanitaires et de sécurité : verre brisé, jets de pierres, l'hymne et les joueurs italiens copieusement hués.

Le soir du match, la police londonienne, la "Met", a effectué 49 arrestations et annoncé que 19 policiers avaient été blessés lors de "confrontations avec des foules violentes". "C'est totalement inacceptable", a-t-elle tweeté.

"Notre opération de police pour la finale de l'#Euro2020 touche à sa fin. Merci aux dizaines de milliers de fans qui ont fait preuve de bonne humeur et se sont comportés de manière responsable. Nous avons procédé à 49 arrestations au cours de la journée pour diverses infractions. Nous aurons des agents sur place tout au long de la nuit."

Selon l'UEFA, le stade de Wembley recevait 67.500 spectateurs pour cette finale, dont 7.500 supporters italiens, soit 75% de sa capacité d'accueil habituelle.