Une grosse chute s'est produite à quelque 45 kilomètres de l'arrivée de la 1re étape du Tour de France, samedi, sur la route de Landerneau.

Un coureur de l'équipe Jumbo, l'Allemand Tony Martin, placé dans les premiers rangs du peloton, a heurté la pancarte d'une spectatrice empiétant sur la chaussée. Il a entraîné dans sa chute de nombreux coureurs, sur la route étroite et les bas-côtés.

Dans une grande confusion, les coureurs à terre ont été secourus ou dépannés. L'Allemand Jasha Sutterlin (DSM) a toutefois été contraint à l'abandon dans les minutes suivantes.

Au moment de l'accident, survenu au km 152 de cette étape longue de 197,8 kilomètres, un seul concurrent, le Néerlandais Ide Schelling, était échappé avec moins de deux minutes d'avance.

RTL

La première partie du peloton a décidé ensuite d'attendre que le gros du groupe se reforme, avec les coureurs pris dans la chute.

Le champion d'Italie Sonny Colbrelli et le champion de Belgique Wout van Aert ont été parmi les coureurs retardés avec notamment le grimpeur colombien Miguel Angel Lopez.

"COMPORTEMENT INADMISSIBLE"

Le Tour de France a annoncé sa volonté de porter plainte contre la spectatrice à l'origine samedi de la grosse chute survenue à 45 kilomètres de l'arrivée de la première étape à Landerneau (Finistère).

Les organisateurs ont insisté sur le respect des règles de sécurité envers les coureurs du Tour, victimes de deux maxi-chutes dans la dernière heure de course.

"Nous portons plainte contre cette dame qui s'est très mal comportée", a déclaré à l'AFP le directeur-adjoint du Tour Pierre-Yves Thouault.

"Faisons en sorte que le spectacle qui nous a été proposé ne soit pas gâché par des comportements inadmissibles de la part d'une infime minorité des spectateurs", a ajouté le directeur-adjoint du Tour en charge de la sécurité.

VICTOIRE D'ALAPHILIPPE

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck) a gagné la première étape et endossé le maillot jaune du Tour de France, samedi, sur les hauteurs de Landerneau.

Le champion du monde, arrivé détaché, s'est imposé au sommet de la côte de la Fosse-aux-Loups devant Michael Matthews et Primoz Roglic.