Rolland Courbis, entraîneur et consultant de RMC, craint une désillusion à l'Euro-2021 pour la France, qu'il juge trop confiante.

La France est peut-être la meilleure équipe, sur le papier, de cet Euro 2020. Les Bleus, champions du monde en titre, semblent très bien placés pour glaner le trophée. Joueurs, spécialistes, entraîneurs, bookmakers: tout le monde cite cette équipe comme la mieux armée pour dompter l'Europe du football.

Pour Rolland Courbis, le célèbre consultant français de RMC, cela est aujourd'hui monté à la tête des membres du groupe français. Selon lui, cela met clairement leur Euro 2020 en danger, dénonçant par là les propos de joueurs ou de proches du groupe. "Ils ne s'en rendent même pas compte. Et si on ne fait pas gaffe, on va perdre cet Euro avant même de l'avoir commencé. Avec cette arrogance, la France va se mettre tout le monde à dos, on va se faire détester par tout le monde", a-t-il lâché dans le Super Moscato Show.

Il parle aussi des médias et des ambitions affichées par les joueurs, qui ne semblent pas douter une seule seconde. "Les joueurs ne se rendent pas compte des déclarations qu'ils font. On pense que Mbappé pourrait être Ballon d'Or, qu'untel ou untel pourrait être Soulier d'Argent ou de Diamant. Mbappé, Kanté,... Ballons d'Or. Je dis pourquoi pas mais gardons-le pour nous. Je suis surpris. C'est peut-être moi mais je prends cela comme un excès de confiance", a précisé Rolland Courbis.

Ancien entraîneur, il va ensuite jusqu'à prédire un potentiel flop. "J'espère me tromper, comme on dit dans ces cas-là, mais je peux ne pas me tromper également. J'ai peur d'une chose : c'est qu'on se mette à dos tous les adversaires, c'est qu'on se mette à dos le public. On doit prendre conscience qu'on ne joue pas un match à domicile mais on affronte l'Allemagne chez eux et la Hongrie chez eux. On jouera le dernier match face au Portugal en Hongrie sans savoir pour qui sera le public hongrois. J'ai peur qu'on soit jalousé et détesté. Qu'on se la ferme !", a-t-il lâché.

La France entrera en lice mardi contre l'Allemagne.