Les frasques de Benoît Paire ne plaisent pas. Le joueur français a d'ailleurs été exclu des sélections françaises en vue des Jeux Olympiques de Tokyo.

La faute à ses écarts réguliers sur le circuit ATP. Visiblement dégoûté par les tournois organisés en période de covid, le joueur a déjà balancé des matchs ou affirmé avoir simplement joué pour remporter le prize money offert aux joueurs qualifiés pour le premier tour.

Ce comportement, Dominic Thiem ne peut pas le tolérer. Le joueur autrichien, lui aussi très touché par le climat actuel, ne s'en est pas caché. "Non, je ne comprends pas", a-t-il affirmé à El Pais. "Si tu ne veux pas jouer, reste à la maison. Si tu n’es pas motivé, personne ne t’oblige à jouer. Je crois que le mieux, c’est ce que j’ai fait moi: j’ai pris du temps, je me suis retiré de trois ou quatre tournois et, au bout d’un moment, la motivation revient. Une fois que tu arrives sur le terrain, tu dois être capable d’être compétitif, même si tu n’es pas à 100 %. Mais si tu n’as pas envie de jouer, prends des vacances", a ensuite martelé l'Autrichien.

Il en sait quelque chose, lui qui avait admis avoir du mal à se motiver sans la présence du public, tout en étant perturbé par les règles en vigueur et le système de bulles créé par l'ATP pour continuer à jouer. Il a alors décidé de s'offrir un break très temporaire, avant de revenir sur les courts.