Chaque équipe du championnat de football américain disputera 17 matches lors de la prochaine saison régulière, au lieu 16 jusqu'ici,

Outre les 17 rencontres du championnat, chaque équipe jouera pour la première fois trois matches de présaison régulière, ce qui constitue un changement pour une compétition dont le calendrier n'avait pas été modifié depuis 1978.

Cette décision attendue fait suite aux accords conclus le 18 mars sur les droits télévisés et le streaming, pour un montant record estimé à plus de 100 milliards de dollars sur onze saisons. Un lot a notamment été accordé à Amazon Prime Video pour la diffusion du traditionnel match du jeudi soir.

"C'est un moment monumental dans l'histoire de la NFL. Les accords conclus sur ces droits et ceux sur la convention collective avec les joueurs vont nous permettre d'améliorer la qualité de l'expérience NFL pour nos fans", s'est félicité le patron de la ligue Roger Goodell.

Et d'ajouter qu'"un des avantages du passage à 17 matches par équipe sera la possibilité (pour la ligue) de continuer à développer notre sport dans le monde entier".

Le commissaire de la NFL a également évoqué la question du retour du public dans les stades, alors que la saison passée s'est surtout déroulée dans des enceintes vides ou garnies en nombre limité selon les directives sanitaires des autorités locales.

"Nous discutons également de nos plans pour accueillir à nouveau tous nos fans dans les stades pour la saison 2021 à travers tout le pays. Nous voulons les voir revenir. Le football n'est tout simplement pas le même sans eux", a-t-il déclaré.

"Nous nous attendons à ce que les stades soient pleins lors de la prochaine saison", a-t-il insisté.

Au terme de cette prochaine saison régulière (9 septembre-9 janvier) débuteront les play-offs devant mener à la 56e édition du Super Bowl, prévue le 13 février à Los Angeles, au flambant neuf SoFi Stadium.