L'ancien numéro 1 mondial Andy Murray, désormais 125e, a lancé mardi sa saison très loin de l'Open d'Australie, au tournoi Challenger de Biella en Italie.

L'Écossais, triple vainqueur en Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013 et 2016), a mis 2h10 pour mettre au pas l'Allemand Maximilian Marterer, 203e joueur mondial, 6-7, 6-2, 6-3.

Il rencontrera l'Italien Gian Marco Moroni (234e joueur mondial), autre adversaire inconnu de lui, au deuxième tour de ce tournoi sur dur en salle dont le vainqueur empochera un peu moins de 45.000 euros. Une somme dérisoire comparée aux 2,1 millions de dollars (1,3 M EUR) promis au vainqueur du premier Grand Chelem de la saison qui a débuté également lundi à Melbourne.

Murray, 33 ans, a lutté contre une blessure pelvienne qui a compromis ses tentatives de relancer sa carrière après une opération de la hanche. Il n'a disputé que sept matches officiels en 2020 en raison également de la suspension de cinq mois du circuit ATP due à la pandémie.

Ses espoirs de revenir à Melbourne cette année ont été anéantis lorsqu'il a été testé positif au coronavirus le mois dernier.