Le Français Stéphane Peterhansel (Mini) s'est imposé au terme de la 9e étape de la 43e édition du Dakar.

Surnommé "Monsieur Dakar" en raison de ses 13 victoires sur le rallye raid, Peterhansel remporte sa première victoire d'étape sur ce Dakar-2021. A l'issue d'une boucle de 579 kilomètres dont 465 de spéciale, au départ et à l'arrivée de Neom en Arabie saoudite sur les rives de la mer rouge, il a devancé son dauphin au général, le Qatari Nasser Al Attiyah (Toyota), de 12 minutes et le Sud-Africain Giniel de Villier (Toyota) de 12 minutes et 19 secondes.

Le Français porte son avance au général à 17 minutes et 50 secondes sur le triple vainqueur de la compétition Nasser Al Attiyah.

Un gouffre les sépare du 3e, l'Espagnol tenant du titre Carlos Sainz, qui pointe désormais à plus d'une heure. Le 4e Jakub Przygonski (Toyota) est, lui, relégué à plus de deux heures.

"Peter" a bénéficié des crevaisons de ses adversaires (Al Attiyah et Sainz) et de leurs errances en navigation (Al Attiyah) mais surtout des problèmes mécaniques du pilote privé français Mathieu Serradori (Century), longtemps en tête de la spéciale avant d'être ralenti par un incident technique comme souvent depuis le début de ce Dakar.

Une nouveauté mercredi, Stéphane Peterhansel devra ouvrir la voie au volant de son buggy avec son copilote Edouard Boulanger. Les concurrents iront de Neom à Al Ula pour une étape comptant 342 km de spéciale.