Il a toutefois été montré ensuite assis et parlant au personnel médical mais grimaçant, et semblant souffrir.

Le Français Fabio Quartararo, leader du championnat du monde MotoGP, a fait une grosse chute samedi matin lors de la 3e séance d'essais libres et a été évacué de la piste sur une civière.

Il a toutefois été montré ensuite assis et parlant au personnel médical mais grimaçant, et semblant souffrir.

Son équipe, Yamaha-SRT, a ensuite précisé qu'il souffrait de la hanche mais que les premières radios n'avaient pas montré de fracture.

Il a chuté dans les dix dernières minutes de la séance après être sorti un peu large d'un virage sur un vibreur. Désarçonné, il est passé par-dessus sa moto en retombant lourdement sur le bitume, avant de glisser sur plusieurs dizaines de mètres.

Il avait, au moment de sa chute, réalisé le 3e temps de la séance.

L'heure de départ de celle-ci a été retardée en raison du froid qui règne sur le circuit MotorLand d'Aragon et qui empêche les pilotes de faire monter leurs pneus en température, provoquant de nombreuses chutes.

L'heure de départ de la première séance de qualification (Q1) samedi a aussi été repoussée à 14h50 (12h50 GMT), celle de la seconde (Q2) à 15h15. Le départ de la course sera donné dimanche à 15h00 au lieu de 14h00.