Vendredi en quart de finale de Ligue des champions (19h00 GMT), le Bayern affrontera "le Barça, la meilleure équipe du monde", a averti le milieu de terrain du FC Barcelone Arturo Vidal, qui a joué trois ans à Munich, ce jeudi en conférence de presse.

Voici les principaux points des conférences de presse du FC Barcelone et du Bayern Munich, ce jeudi :

. Comment stopper Messi?

Hansi Flick: "Nous ne jouons pas contre Lionel Messi, mais contre le FC Barcelone. Evidemment nous avons réfléchi à la façon de jouer contre lui, il s'agit de lui résister en équipe. Nous devons jouer intelligemment et essayer de le mettre sous pression et de gagner les duels".

Thomas Müller (Bayern Munich): "Messi est dans une grande forme en ce moment, mais Alphonso (Davies) ne va pas défendre seul contre lui. J'ai déjà joué contre Messi et mon expérience, c'est que ça a fonctionné quand toute l'équipe était présente. Contre ces individualités, il faut agir collectivement. Alphonso Davies a une responsabilité, mais il n'est pas seul".

. Comparaison Messi-Lewandowski

L'entraîneur du Bayern Munich Hans-Dieter Flick à Lisbonne, le 13 août 2020, veille du match contre le Barça / © POOL/AFP

Hansi Flick: "On ne peut pas comparer les deux joueurs. Robert est un avant-centre de classe mondiale, un assurance-buts pour nous, et également un passeur. Messi est depuis des années, et de loin, le meilleur footballeur du monde. C'est un joueur d'exception, et je ne sais pas s'il y en aura un jour un autre comme lui".

Vidal : "Lewandowski est extraordinaire. C'est un buteur infatigable, très dangereux (...)Mais le comparer à Messi, c'est difficile... Messi, il vient d'une autre planète".

Quique Setién, entraîneur du FC Barcelone : "Lewandowski est un grand footballeur, mais il n'est pas à la hauteur de Leo (Messi). C'est clair pour tout le monde. Il a marqué 13 buts en Ligue des champions, et ses coéquipiers l'aident bien aussi. Il se trouve dans un grand moment de sa carrière, mais Leo aussi".

. Match unique, système adéquat ?

Arturo Vidal, milieu de terrain chilien du FC Barcelone, ancien joueur du Bayern Munich : "Moi, j'aime bien ce système ! Nous, en Amérique du sud, on a l'habitude de jouer sur ce format. Ca offre beaucoup plus de jeu. Quand on joue en matches aller-retour, le spectacle est moins au rendez-vous, les équipes s'enferment derrière. Le match de demain va être très bon, c'est sûr."

. Messi, seul espoir du Barça ?

Le coach du FC Barcelone Quique Setién avant une séance d'entraînement de son équipe au stade de la Luz, le 13 août 2020, veille du match contre le Bayern / © POOL/AFP

Setién : "Messi peut aider à gagner le match, c'est sûr. Mais moi, j'ai toujours cru en la solidité de l'équipe (plus qu'à celle d'un seul joueur). Même Messi, il faut l'aider, lui donner des ballons. Il est capable de se créer lui-même ses occasions, mais sans une équipe solide derrière lui, Leo ne serait pas Leo.

. L'ogre Bayern, grand favori ?

Vidal : "Ils ne jouent pas contre une équipe de Bundesliga, ils jouent contre le Barça. Le Bayern est toujours favori, partout où il joue. Mais demain, ils jouent contre la meilleure équipe du monde... même si on ne l'a pas démontré sur les derniers matches de championnat. Mais on a Leo (Messi), on a beaucoup d'autres bons joueurs, et si on joue bien, on peut battre n'importe qui".

. Dembélé, apte à aider

Setién : "Le retour de Dembélé, c'est une satisfaction pour tout le monde. Il a pu entrer dans la convocation, et il sera en situation de jouer quelques minutes demain (vendredi) si on a besoin de lui. Il a passé presque un an sans jouer, mais on espère qu'il pourra signer son retour et le faire bien, comme il sait le faire."

Propos recueillis en conférence de presse.