Les dirigeants de la Formule 1 veulent débuter la saison en juillet avec deux Grand Prix à huis clos en Autriche.

Ils ont également accepté de maintenir ce huis clos pour toutes les courses se déroulant en Europe. Si les mesures contre le coronavirus l'autorisent, la saison se poursuivra ensuite en Asie, en Amérique puis au Moyen-Orient. "Aucun pilote n'aime disputer des courses sans public", a déclaré Wurz. "Mais personne n'a refusé de débuter la saison à huis clos. Ils ont tous accepté."

Les dix premiers Grand Prix de la saison ont été soit annulés, soit reportés en raison de la pandémie de coronavirus. "La Formule 1 est une industrie mondiale. Et comme chaque gouvernement à travers le monde, nous essayons de donner une nouvelle impulsion à l'industrie et à l'économie." Le Grand Prix de Belgique, prévu le 30 août à Spa-Francorchamps, pourra se dérouler à huis clos.