La paire française Herbert/Mahut a dominé 6-3, 7-5 les N.1 mondiaux colombiens Cabal/Farah pour son entrée en lice dans le Masters lundi à Londres, entamant parfaitement ce tournoi qu'elle espère remporter pour la première fois.

Breakés d'entrée de première manche et menés 2-0, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont ensuite déroulé pour remporter le set 6-3 en 34 minutes. A nouveau breakés rapidement dans la deuxième manche, les Français sont immédiatement revenus au score puis ont pris le service des Colombiens à 5-5, remportant le match dans la foulée sur la mise en jeu d'Herbert.

"C'était un match de haut niveau des deux côtés et nous savions que nous avions besoin d'être bons contre les N.1. Nous sommes si heureux de notre niveau", a réagi Pierre Hugues Herbert, 28 ans, après la rencontre.

"Aujourd'hui, on a fait notre meilleur départ au Masters en cinq participations", s'est pour sa part réjoui Nicolas Mahut, 37 ans.

Les Français, têtes de série N.7, ont peu joué ensemble cette année: ils s'étaient séparés après leur succès à l'Open d'Australie en janvier, car Herbert souhaitait se consacrer à sa carrière en simple, et se sont retrouvés pour l'US Open, fin août.

Tout récents vainqueurs du Masters 1000 de Paris-Bercy et déjà auréolés des quatre titres du Grand Chelem, ils visent à Londres une première victoire dans le Masters, l'un des rares grands tournois de tennis qui manquent à leur palmarès commun. Ils y avaient atteint la finale en 2018.

Plus tôt lundi dans le même groupe, les Allemands Kevin Krawietz et Andreas Mies (N.3) avaient battu le Néerlandais Jean-Julien Rojer et le Roumain Horia Tecau (N.6) 7-6 (7-3), 4-6, 10-6.