C'est l'heure du grand saut pour la génération 1998: l'équipe de France Espoirs entame sa campagne de qualifications pour l'Euro-2021 jeudi (21h00) à Calais face à l'Azerbaïdjan, forte de deux victoires en amical début septembre contre l'Albanie (4-0) et la République Tchèque (3-1).

Quatre mois après le parcours convaincant de la génération de Moussa Dembélé lors de l'édition 2019, qui s'était achevée sur une demi-finale et une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo, place à une nouvelle aventure pour la nouvelle vague de joueurs français nés après le 1er janvier 1998, conformément au règlement de l'UEFA.

"On va devoir, et cela va être l'objectif, bien se lancer dans cette campagne de qualifications parce qu'on remet les compteurs à zéro. Cela passera forcément par des matches qui seront aboutis", a prévenu lundi le sélectionneur français Sylvain Ripoll en conférence de presse.

"Contre l'Azerbaïdjan, cela ne va pas être facile. J'espère qu'on ne va pas sous-estimer l'adversaire et que l'on va gagner", a complété le latéral Sofiane Alakouch, l'un des nouveaux visages chez les Bleuets.

Pour cela, les coéquipiers de Mattéo Guendouzi pourront compter notamment sur leur buteur Odsonne Edouard, en très grande forme à l'image de ses deux doublés lors des deux derniers matches amicaux contre la République Tchèque (3-1) et l'Albanie (4-0) le mois dernier.

Après la réception de l'Azerbaïdjan à Calais, les Bleuets se rendront mardi en Slovaquie pour leur second match de qualification.

Programme de l'équipe de France Espoirs :

Jeudi (21h00)

France - Azerbaïdjan, à Calais

Mardi 15 octobre (21h00)

Slovaquie - France, à Dunajská Streda