La Suissesse Belinda Bencic a ajouté jeudi à Indian Wells une sixième joueuse du top 10 mondial à son impressionnant tableau de chasse des dernières semaines.

Elle a atteint le dernier carré du tournoi californien, en battant la Tchèque Karolina Pliskova, 5e mondiale, 6-3, 4-6, 6-3 après deux heures et 17 minutes de jeu.

Bencic, 23e mondiale, disputera vendredi sa première demi-finale dans un tournoi WTA Premier, les tournois les plus importants après ceux du Grand Chelem, face à l'Américaine Venus Williams (36e) ou à l'Allemande Angelique Kerber (8e).

Elle réussit à 22 ans un retentissant retour au premier plan après deux saisons perturbées par des blessures (poignet, dos).

Elle s'était adjugée le mois dernier le tournoi de Dubaï, son premier titre depuis août 2015, et a remporté contre Pliskova son douzième match de suite.

A Dubaï et Indian Wells, Bencic a battu six joueuses du top 10 mondial, notamment la N.1 mondiale Naomi Osaka, sur le score sans appel de 6-3, 6-1, mardi en quarts de finale.

"J'ai vraiment beaucoup confiance en moi, mais je continue d'avancer pas à pas, même si c'est vrai que je fais plusieurs pas de plus ces derniers jours", a-t-elle expliqué.

La Suissesse est déjà assurée de faire son retour dans le top 20 mondial (20e) à l'issue du tournoi californien et peut ajouter un quatrième titre à son palmarès, le plus prestigieux.

"Je ne me mets pas de pression, j'essaie juste de jouer comme je sais le faire, sans trop me poser de questions. Moins je réfléchis sur le court, mieux c'est. Quand on est en confiance, on peut se fier à son instinct et c'est parce que je joue en me fiant à mon instinct que ça marche aussi bien", a expliqué celle qui a été entraînée de 6 à 18 ans par la mère de l'ex-N.1 mondiale, Martina Hingis.

"J'ai l'impression de vivre un rêve éveillé. Quand j'entre sur le terrain, je n'ai aucune attente, si ce n'est de bien jouer, et je vais aborder mon prochain match avec le même état d'esprit", a-t-elle assuré.