Une voiture de Formule 1 du légendaire pilote allemand Michael Schumacher sera mise aux enchères la semaine prochaine par la maison Sotheby's, à Genève.

Une fois n'est pas coutume, la vente des bijoux d'exception sera précédée de la vente de l'une des Ferrari de F1 les plus emblématiques qui soit: la F2003-GA Chassis 229 avec laquelle Michael Schumacher a remporté de nombreuses courses. "Cette vente constitue un lot unique d'exception", a indiqué Sotheby's dans un communiqué.

Le bolide est estimé entre 7,5 et 9,5 millions francs suisses (entre 7,6 et 9,6 millions d'euros au taux de change actuel). "C'est une des Ferrari qui a le plus de victoires de l'histoire de la marque, donc c'est une voiture très importante dans l'histoire de l'automobile", a déclaré vendredi à l'AFPTV Vincent Luzuy, de la branche qui s'occupe des ventes de voitures de luxe chez Sotheby's, lors de la présentation du bolide aux journalistes.

"Elle a été développée par deux ingénieurs - Rory Byrne et Ross Brawn - qui ont décidé d'avoir une "wheelbase" (empattement) un peu plus longue pour travailler les aérodynamismes", a-t-il expliqué. C'est au volant de cette voiture, introduite lors du Grand Prix d'Espagne 2003, que Schumacher a remporté cinq victoires cette saison-là, en Espagne pour sa première sortie puis en Autriche, au Canada, en Italie et aux Etats-Unis.

La voiture a également décroché trois pole positions et trois tours les plus rapides en course et accroché deux podiums à Monaco et en France, permettant à Schumacher de remporter un sixième titre de champion du monde, effaçant le record qu'il co-détenait alors avec l'Argentin Juan Manuel Fangio, tout en offrant à Ferrari son cinquième titre consécutif de champion du monde des constructeurs, indique Sotheby's.

"Nous avons pas mal de collectionneurs intéressés", a souligné Vincent Luzuy, faisant valoir que la vente de telles voiture est plutôt rare. "Nous avons vendu en 2017, une voiture de la saison 2001 (également conduite par Schumacher) et à l'époque nous avions estimé la voiture à 3,5 millions et au final, la voiture s'est vendue pour 7,5 millions, donc ça nous prouve qu'il y a quand même un intérêt particulier pour ces voitures, surtout avec un historique pareil", a-t-il poursuivi. La voiture avait été vendue à l'époque à New York, rachetée par un Américain.

Les amateurs de joaillerie pourront eux tenter d'acquérir un délicat diamant bleu - non monté - estimé entre 10 et 15 millions de francs suisses. De "taille coussin", il pèse 5,53 carats. Il est l'un des huit diamants de la "Collection bleue exceptionnelle" de De Beers, un superbe groupe de diamants bleu vif rares, dont la valeur totale dépasse 70 millions de dollars. Seul une gemme sera mise aux enchères à Genève, les autres seront proposées ultérieurement à New York et Hong Kong.

Autre lot marquant de la vente de pièces de joaillerie de Sotheby's à Genève, un bracelet d'émeraudes et de diamants fins des années 1850 (estimé entre 60.000 et 80.000 CHF), issu de la collection de l'impératrice Eugénie (1826-1920), femme de Louis-Napoléon Bonaparte. Sera également mise aux enchères une broche conçue par le joaillier Jean Schlumberger parée de diamants et d'un saphir rose de 92,01 carats, des années 1950 (estimée entre 300.000 et 500.000 CHF), de la collection de Fiona Thyssen-Bornemisza.

RTL
RTL
RTL