Les nausées de la grossesse peuvent surtout se manifester au cours du premier trimestre de la grossesse. Elles s’accompagnent parfois de vomissements et sont en partie héréditaires, causées par des changements hormonaux.

L’hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG) joue un rôle important au début de la grossesse. Elle garantit qu’aucun nouvel ovule ne puisse être produit et que l’ovule fécondé puisse s’implanter correctement. Cette hormone permet également à l’embryon de se développer correctement. L’hCG est aussi à l’origine de nombreux maux au début de votre grossesse, tels que nausées, fatigue, seins sensibles, vertiges et maux de tête. La concentration d’hCG dans votre organisme est maximale vers la 9e/10e semaine de grossesse, puis elle diminue lentement. C’est pourquoi la plupart des femmes enceintes se sentent généralement mieux après le premier trimestre (12 semaines). D’autres hormones, comme les œstrogènes et la progestérone, peuvent également provoquer des nausées. L’hérédité y joue également un rôle.

Quelques conseils si vous souffrez de nausées

Il n’existe pas de remède miracle qui fonctionnerait pour tout le monde. Faites certains essais et surtout, prenez suffisamment de repos. N’oubliez pas que cette phase se termine généralement après 12 semaines parfois moins. Ces conseils peuvent vous aider:

  • Ne vous levez pas tout de suite le matin, restez allongée et mangez d’abord un petit quelque chose.
  • Mangez de petites portions régulièrement tout au long de la journée. Il est important d’écouter votre corps, surtout si vous vomissez beaucoup.
  • Mangez des produits faciles à digérer. Mangez ce dont vous avez envie. Buvez de l’eau/du thé léger (gingembre) en journée. Même si manger vous rebute, il est important que vous ingériez un petit quelque chose. Un estomac vide aggrave les symptômes.
  • Reposez-vous suffisamment. La fatigue peut aggraver les nausées.
  • Vous avez des nausées toute la journée ou vous vomissez fréquemment? Il existe des médicaments qui peuvent aider contre ces nausées. Demandez conseil à votre gynécologue.

Certaines femmes enceintes vomissent beaucoup et perdent du poids. Quand devez-vous contacter votre gynécologue? Si vous vomissez plusieurs fois par jour et que cela ne s’arrête pas après quelques semaines, si vous ne parvenez même plus à garder les liquides, si vous perdez plus de 5% de votre poids d’avant votre grossesse.

Environ 2% des femmes enceintes connaissent une forme extrême de nausées et de vomissements liés à la grossesse, l’hyperemesis gravidarum (HG). L’HG provoque des vomissements fréquents, et empêche de garder quoi que ce soit dans l’estomac. La déshydratation et la malnutrition sont alors des risques réels. La perte de poids est un autre symptôme. Ces symptômes ne disparaissent pas après la 12e semaine. Le corps de la femme enceinte ne parvient alors plus à fonctionner normalement. En cas d’HG, une intervention médicale est nécessaire. La maman est alors souvent hospitalisée pendant quelques jours pour éviter la déshydratation.

Même si vous vomissez (fréquemment) ou que vous ne parvenez plus à manger beaucoup, votre bébé n’en souffrira pas. Il vit de vos réserves. Les hormones de grossesse présentes dans votre corps font en sorte que votre bébé soit prioritaire et reçoive suffisamment de nutriments. Ne vous inquiétez donc pas trop, car le stress peut aussi aggraver les symptômes.

La phase de nausées et de vomissements se termine souvent vers la 12e semaine. Mais lors du 3e trimestre, et surtout au cours des dernières semaines, une perte d’appétit se manifeste souvent à nouveau. Cela est dû au fait que votre bébé se trouve près de votre estomac. Manger de petits repas pourra vous aider.

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à aller faire un tour sur le site web de Letz be healthy, votre magazine santé au Luxembourg.