Des scientifiques suédois et norvégiens ont montré dans une nouvelle étude qu’il est possible de maintenir les cellules du corps en vie plus longtemps grâce à une combinaison de sélénium et de coenzyme Q10. Grâce à leurs découvertes, ils espèrent aider à préserver la bonne santé jusqu’à un âge avancé.

Toutes les cellules du corps ont une «date d’expiration», mais il est possible de la prolonger, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs suédois et norvégiens, et publiée dans la revue internationalement reconnue Nutrients.

Les scientifiques ont examiné la longueur des télomères, une méthode de référence pour évaluer la longévité restante d’une cellule, ainsi que d’autres marqueurs de vieillissement.

Augmentation de la longueur des télomères avec le sélénium et la coenzyme Q10

En donnant un complément de sélénium et de coenzyme Q10 ou un placebo à un grand groupe de personnes âgées - hommes et femmes en bonne santé - les scientifiques ont pu observer entre les deux groupes une différence significative de longueurs des télomères.

Dans le groupe ayant reçu les deux suppléments actifs, le sélénium (SelenoPrecise, Pharma Nord) et la coenzyme Q10 (Bio Q10 Gold Activ, Pharma Nord), les télomères étaient plus longs que les participants du groupe ayant reçu le placebo.

Stress oxydatif et inflammation

"Nous, les humains, sommes exposés à un vieillissement accéléré, et l’augmentation du stress oxydatif et de l’inflammation accélère ce processus, surtout en cas de carence ou d’apport de sélénium et de coenzyme Q10. Cependant, la prise d’un supplément peut ralentir les personnes ayant de faibles niveaux de ces deux composés", a déclaré le chercheur principal, le Pr Urban Alehagen, cardiologue à l’hôpital universitaire de Linköping en Suède.

L’étude récente a été menée en analysant les prises de sang régulières pendant plus de cinq ans, de plus de 443 participants à l’étude l’étude principale, KiSel-10, publiée en 2013 dans l’International Journal of Cardiology, qui avait montré chez les sujets recevant du sélénium et de la coenzyme Q10 un taux de mortalité cardiovasculaire inférieur de 54% par rapport au groupe placebo.

Comme les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès chez les sujets âgés, les chercheurs ont cherché une explication, et entamé une analyse systématique du grand nombre d’échantillons de sang stockés.

Contrer les changements biologiques

Depuis la publication de l’étude principale en 2013, plus de 20 études de suivi ont été réalisées. En mesurant divers biomarqueurs, les scientifiques de la plupart de ces études ont pu voir que le sélénium et la coenzyme Q10 semblent contrecarrer certains des changements biologiques normalement associés au processus de vieillissement.

Dans l’étude la plus récente, la 23e sous-étude, ils se sont concentrés sur la longueur des télomères et un certain nombre de biomarqueurs spécifiques du vieillissement. Et encore une fois, la combinaison de sélénium et de coenzyme Q10 semble aider les séniors à maintenir, ou du moins à soutenir, leur santé et leur qualité de vie.

Une carence en sélénium généralisée

"Jusqu’à présent, nous avons constaté que les deux composés ont un impact positif sur la fibrose, phénomène particulièrement prononcé en lien avec le vieillissement cardiovasculaire. Nous avons également examiné d’autres marqueurs et nous pouvons voir qu’il existe un lien entre l’apport en sélénium et l’âge biologique", explique le  Pr Alehagen.

L’apport moyen en sélénium est relativement faible dans de grandes parties de l’Europe, en raison de la teneur plus faible en sélénium dans les terres agricoles par rapport à d’autres parties du monde. Des études montrent que nous avons besoin de plus de 100 microgrammes de sélénium par jour, mais dans nos pays l’apport moyen est inférieur à la moitié.

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à aller faire un tour sur le site web de Letz be healthy, votre magazine santé au Luxembourg.