Votre chien a des besoins spécifiques très différents des vôtres, notamment en termes d’hygiène. Autant se laver quotidiennement est bon pour nous, autant cette pratique serait terrible et néfaste pour votre compagnon. Abordons quelques conseils pour pouvoir profiter de moments tendres avec un chien bien dans sa peau.

Les rôles de la peau sont divers mais tous sont essentiels: elle sert de barrière contre les agressions extérieures et protège l’organisme de la déshydratation. Les poils protègent la peau des UV et régulent la température du corps. Entretenir la peau de votre plus fidèle ami avec les bons gestes et les bons produits est primordial pour qu’il puisse être épanoui.

Étapes d'un nettoyage réussi

Commencez par lui donner quelques coups de brosse pour éliminer les poils morts et défaire les éventuels nœuds, surtout si votre chien a les poils longs.

Passer un coup de brosse régulièrement aide à éviter la formation de nœuds, et à éliminer impuretés et parasites. Le brossage permet aussi d’évacuer les poils morts, aidant ainsi sa peau à s’aérer, et d’activer la circulation sanguine pour une bonne repousse du poil.

Faites couler l’eau pour l’habituer à la température et mouillez-lui tout son pelage, en commençant par les pattes; n’hésitez pas à tester la température sur votre poignet au préalable.

Appliquez un shampoing adapté tout le long de son dos et faites mousser en massant doucement, tout en évitant les yeux et les oreilles. Une fois le shampoing terminé, rincez-le généreusement pour bien éliminer tous les résidus de produit, jusqu’à ce que l’eau qui s’écoule soit limpide.

Pensez toujours à sécher votre chien avec une serviette sèche. Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour accélérer le processus s’il semble être à l’aise avec l’appareil; tenez l’appareil à une certaine distance du poil pour ne pas le brûler.

L’étape du séchage est indispensable pour éviter la prolifération de bactéries ou qu’il ne tombe malade.

Les bons produits 

Si vous songez à utiliser votre shampoing aux huiles précieuses démêlantes pour nettoyer votre chien, arrêtez-vous tout de suite! Notre peau présente un pH acide tandis que celui du chien est neutre voire basique. Nos produits (et même les shampoings pour bébés, plus doux) ne conviennent pas du tout aux chiens et leur causeront beaucoup de torts.

L’utilisation d’un shampoing au pH inadéquat pourrait mener à un dérèglement de l’équilibre de sa peau et à des proliférations bactériennes. Un shampoing inadapté sera la source d’une sécheresse cutanée incitant le chien à se gratter, créant des lésions au sein desquelles bactéries et mauvaises odeurs se multiplient.

Optez donc pour un shampoing formulé pour les chiens et choisissez-le en fonction de la longueur et du type de poils de votre chien. Privilégiez les shampoings naturels, en évitant les ingrédients tels que parfums artificiels et colorants, qui auront tendance à irriter la peau et auxquels certains chiens sont très sensibles, voire allergiques.

Fréquence de lavage

Entretenir son chien trop souvent avec du shampoing risque d’éliminer la couche de sébum présente sur sa peau, provoquant alors sécheresse, irritations et  démangeaisons. Le rôle du sébum est essentiel dans  la protection de la peau contre les agressions extérieures, et contribue à la beauté et à la brillance de son pelage.

Il est recommandé de leur faire un shampoing maximum tous les mois pour les chiens à poils longs, et tous les 2 à 3 mois s’il s’agit d’un chien à poils ras. Très souvent, un lavage à l’eau claire est suffisant s’il s’agit simplement d’éliminer du sable après une aventure à la plage, ou même de la boue après une balade en forêt. N’employez du shampoing que si votre chien dégage une odeur particulièrement forte, ou si son pelage semble gras.

Évitons d’appliquer un shampoing si cela n’est pas indispensable. Dans la plupart des cas, un rinçage à l’eau claire à l’aide d’une éponge ou d’un gant de toilette suffit pour éliminer les saletés de son pelage

Nettoyage du chiot

Si votre chiot a moins de trois mois, ne le nettoyez pas inutilement pour éviter qu’il ne prenne froid. La plupart du temps, il est amplement suffisant de nettoyer les zones sales à l’eau claire. Si votre chiot a plus de trois mois, vous pouvez le laver avec un shampoing adapté aux chiots. Utilisez de l’eau tiède, nettoyez-le en intérieur plutôt qu’en extérieur et prenez le temps de bien le sécher pour qu’il puisse à nouveau gambader sans risquer de tomber malade.

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à aller faire un tour sur le site web de Letz be healthy, votre magazine santé au Luxembourg.