Le printemps est installé et nous apporte une nouvelle énergie. Il est le symbole de la renaissance, du renouveau après l’hiver. Renaissance de la terre mais aussi de soi.

Les températures s’adoucissent, les jours s’allongent et nous bénéficions de plus de lumière, la nature se réveille du sommeil de l’hiver. Nous passons de la dormance à la vie. La sève fait son travail et les arbres et arbustes revêtent à nouveau leurs plus belles parures.  Les bourgeons éclosent pour laisser apparaître les fleurs, les oiseaux recommencent à chanter…

Et nous ? Nous avons envie de sortir, de prendre l’air, de profiter, de nous lancer dans de nouveaux projets, animés d’un nouvel élan de vie et d’énergie.

Que représente le printemps ?

La naturopathie et l’énergie du printemps sont intimement liées. Le printemps éveille un afflux d’énergie. C’est le moment de refaire du sport en extérieur et de manger plus de fruits et de légumes…

*Le printemps pour David Blondiau, Directeur de l’ADNL : « Le printemps me donne envie de me promener et de regarder la nature évoluer de jour en jour. Les arbres renaissent et prennent leurs couleurs, j’aime voir l’évolution de la nature. »

*Le printemps pour Christel, membre de l’équipe ADNL : « C’est marcher pieds nus dans l’herbe à la rosée du matin. »

Le foie et l’énergie du printemps

Comme la nature, votre corps est en éveil et votre énergie vitale circule en vous telle la sève dans les arbres et végétaux. Cette poussée d’énergie vitale peut toutefois peser un peu sur votre foie. Cela peut se manifester par de la nervosité, une irritabilité soudaine et dure à gérer, de la fatigue physique et psychique. C’est peut-être le signe que le foie a besoin d’un peu de soutien car il est en quelque sorte notre usine de traitement des « déchets ».

Cela implique de prendre soin de soi. Dans ce cas, une détox émotionnelle peut être intéressante : il s’agit de lâcher prise, de se délester de tout ce dont on ne veut plus. Cela peut passer par des exercices de respiration, de visualisation, par le fait d’imposer ses limites, de s’entourer de personnes positives et bienveillantes. C’est aussi veiller à aller dans des endroits qui nous nourrissent d’ondes positives.

Songez à une détox alimentaire

En cette saison, vous entendez beaucoup parler de détox. Mais attention, une détox ne se fait pas n’importe comment car elle doit être adaptée à chaque personne.

Parlons carrément de détox holistique qui est plus intéressante car globale : une détox corporelle car beaucoup d’entre nous ont accumulé des toxines durant l’hiver, ont peut-être davantage mangé et de façon moins équilibrée.

La chose la plus prudente à faire est de faire appel à un thérapeute ou un naturopathe qui sera capable d’évaluer si vous avez besoin et avez la vitalité pour commencer une détox et de vous y préparer et accompagner dans un cadre sécuritaire et en harmonie avec votre corps.

Mieux vaut initier une détox douce pour y aller en douceur. Elle sera plus efficace si on l’instaure durant une période de repos, de calme. Pour cela, on veillera à amener plus de végétaux, fruits et légumes variés et de saison dans son assiette.

  • Des légumes crucifères : brocolis, les différents choux si votre intestin le permet.
  • Des légumes racines : radis noir, céleri rave, navet, betterave…
  • Les alliacées : ail, oignon, échalote, poireaux, ciboulette…

Tous ces bons végétaux vont soutenir le foie. Et pourquoi pas envisager de faire une mono-diète sur un repas du soir qui demandera moins d’efforts de digestion à votre organisme. Il pourra ainsi récupérer l’énergie que mobilise la digestion pour lui permettre de potentialiser le processus d’élimination des toxines.

Astuce : on peut soutenir son foie en mettant une bouillotte sur son ventre. Le foie aime la chaleur, cela va activer la production de bile et va aider à drainer l’organisme.

Qui dit détox dit végétaux

En effet, il va falloir mettre un peu plus de légumes dans votre assiette. Et c’est le moment car la nature est bien faite et commence à regorger de bons légumes qui vont vous faire du bien. La saison favorise la variété, les couleurs et on peut vraiment se faire plaisir.

Les légumes sont bourrés de qualités : ils contiennent des antioxydants, du polyphénol, des flavinoïdes, de la vitamine C… beaucoup de molécules qui vont entrer dans le processus de détoxification du foie. Les légumes vont aider le foie à faire son travail. En allant vers une alimentation plus végétale, vivante, variée, colorée et de saison, vous allez aider votre corps dans ses capacités naturelles d’auto-régulation et de détoxification.

Les bienfaits de l’extérieur et de l’activité physique

Le fait de ressortir fait un bien fou à l’organisme. Respirer à pleins poumons est aussi la clé d’une bonne santé, c’est un élément capital. A l’inverse, ne pas respirer pleinement nous empêche de nous oxygéner correctement à l'inspiration et d'évacuer nos toxines lors de l'expiration.

De plus, le fait de bouger, d’avoir une activité physique, de transpirer un peu durant 1/2h par jour va aider également à détoxifier par la peau.

C’est aussi le moment de faire le tri

On en profite pour faire le tri dans sa maison, dans ses vêtements, dans ses produits d’hygiène corporelle… On passe à des produits plus adaptés à la saison et plus naturels.

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à aller faire un tour sur le site web de Letz be healthy, votre magazine santé au Luxembourg.