Suite à un stress oxydant augmenté par l’infection, on sait aujourd'hui que la fertilité masculine est diminuée après Covid-19. Et l’on découvre là aussi les atouts du zinc et du sélénium.

Des chercheurs ont observé que la qualité du sperme reste parfois suboptimale durant plusieurs mois après la guérison d’une infection Covid-19, avec une réduction évidente de la motilité spermatique et de la numération spermatique. Ceci s’observe sans corrélation entre la sévérité de l’infection et les paramètres spermatiques. On estime qu’il faudrait trois mois pour que ces paramètres récupèrent.

De par leurs vertus déjà reconnues par l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), le zinc et le sélénium jouent un rôle important pour une bonne spermatogenèse et ce sont deux anti-oxydants primaires. Ajoutons à cela que des recherche ont associé le faible taux en sélénium aux problèmes de stérilité, tant chez les hommes que chez les femmes.

Un traitement à base de sélénium et de zinc constituerait un point de départ idéal pour les couples qui envisagent une grossesse avant de s'engager dans des traitements plus chers contre la stérilité.

Une préparation comme SelenoPrecise®, une levure de sélénium organique brevetée de Pharma Nord, avec près de 90 % de biodisponibilité, convient parfaitement à cet objectif, car il est prouvé qu'elle est absorbée efficacement dans le corps et qu'elle contient un grand nombre d'espèces de sélénium organique que l'on retrouve dans une alimentation équilibrée.

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à aller faire un tour sur le site web de Letz be healthy, votre magazine santé au Luxembourg.