Le retour du printemps est aussi tristement célèbre pour son lot d’allergies saisonnières. Découvrez nos conseils en vidéo pour atténuer ces symptômes.

Écoulements nasaux, démangeaisons, éternuements, irritations,… Dès le mois d’avril, la forte concentration de pollen dans l’air provoque de nombreux désagréments, dont le fameux rhume des foins. Heureusement, certaines astuces existent pour lutter contre ces allergies.

Le premier réflexe à adopter est de garder vos fenêtres fermées durant la journée. Ainsi, vous éviterez que le pollen ne pénètre à l’intérieur de votre maison.

Aérez votre logement au moins 15 minutes par jour tôt le matin ou tard le soir, ou utilisez une climatisation avec un système de purification d’air. De la même manière, évitez de faire sécher votre linge à l’extérieur, car le pollen se dépose facilement sur vos vêtements. En voiture, gardez également vos vitres fermées.

BONS RÉFLEXES

Privilégiez les sorties en fin d’après-midi ou après de fortes pluies. Portez des lunettes de soleil en cas de temps venteux pour protéger vos yeux. En rentrant, lavez-vous le visage afin d’éliminer les allergènes ramassés à l’extérieur.

Prenez une douche et lavez-vous les cheveux le soir avant de vous coucher, car des particules s’y sont probablement déposées. Si possible, déshabillez-vous hors de la chambre, et changez vos draps régulièrement. Une literie anti-allergènes faite de "fibres intelligentes" limitant la croissance des acariens peut également vous aider.

Enfin, confectionnez-vous une pharmacie anti-rhume des foins. Certains produits naturels peuvent vous soulager: anti-allergènes bio, antihistaminiques, gouttes pour les yeux, mais également certaines plantes comme l’ortie, le thym ou la fleur de sureau, qui peuvent servir de remède pour dégager les voies respiratoires.

Attention cependant à ne pas cumuler plusieurs antihistaminiques ou sprays aux stéroïdes en même temps. N’hésitez pas à demander conseils à votre médecin ou votre pharmacien avant toute prise de médicaments.