Un énorme rocher qui s'était effondré au milieu d'une route nationale californienne, coupant totalement la circulation, a été pulvérisé vendredi à coups d'explosifs par des équipes qui ont habilement entretenu le suspense sur les réseaux sociaux.

Le rocher, haut et large de plusieurs mètres, perturbait depuis jeudi soir le trafic sur la route 50 dans les environs du lac Tahoe, lieu hautement touristique et qui attire de très nombreux skieurs chaque hiver.

Le service des Transports de Californie (Caltrans) a donc décidé d'entrer en action, envoyant des équipes sur place pour remédier à la situation. Il a aussi lancé le hashtag #Boulderwatch sur les réseaux sociaux, documentant sur Twitter de manière souvent ironique tous les efforts déployés pour rouvrir la route 50.

On a pu suivre les ouvriers en parkas réfléchissantes en train de forer le monstre rocheux puis placer dans les trous des bâtons de dynamite avant de faire sauter le tout.

Des vidéos montrent ainsi le rocher volant en éclats et en poussière, avant que des engins de terrassement ne déblayent les débris.
Sur Twitter, le département de Caltrans chargé de cette zone montagneuse du nord de la Californie a tenu à "assurer le public qu'aucun Bip Bip n'a été blessé" durant l'opération. "Vil Coyote n'est pas responsable de la chute du rocher sur la route. Cette fois il est innocent", ajoute-t-il, en référence aux célèbres personnages de dessin animé.

La circulation a pu reprendre dans l'après-midi de vendredi, mais quelques heures plus tard, Caltrans annonçait qu'un nouvel éboulement, au même emplacement sur la route 50, avait provoqué une nouvelle fermeture de la voie.

La route 50 s'étend d'ouest en est sur près de 5.000 km à travers une grande partie des Etats-Unis, reliant la ville californienne de West Sacramento à Ocean City dans le Maryland, peu après la capitale fédérale Washington.