En Autriche les services funéraires retransmettent désormais sur demande les enterrements par internet, afin de permettre aux proches confinés des défunts de suivre la cérémonie en direct pour entamer le travail de deuil.

Avec cette crise du coronavirus, le monde a complètement changé en quelques jours. Il faut s’adapter au confinement avec parfois des conséquences inattendues…Après un mariage en ligne célébré en Argentine, l’entreprise de pompes funèbres Himmelblau est la première à proposer gratuitement ses services en ligne. Le premier enterrement en direct à eu lieu lundi, et l’entreprise en a déjà réalisé six en tout. Les Viennois endeuillés peuvent donc suivre en direct sur internet la cérémonie de funérailles de leurs proches.

"Il est difficile pour de nombreux proches de ne pas pouvoir assister aux funérailles", a expliqué le directeur d'Himmelblau (bleu ciel) Jacob Homan qui a déjà organisé la captation de six enterrements.

Les mises en bière ou la crémation peuvent être suivies gratuitement sur le logiciel Zoom grâce à un lien sécurisé par un mot de passe sur les téléphones portables et les ordinateurs. La vidéo peut ensuite être remise aux clients s'ils le souhaitent.

Les services funéraires de la ville de Vienne lui ont emboîté le pas et "cela permet aux proches et surtout à ceux appartenant aux groupes à risque d'être présents à la cérémonie d'adieu sans prise de risque", a expliqué une porte-parole, Nina Lämmermaier. En Autriche, tout rassemblement de plus de cinq personnes dans l'espace public est interdit et les enterrements ne font pas exception. Certains proches ne peuvent par ailleurs pas se déplacer, les frontières étant fermées et les trajets strictement encadrés.

L'Autriche a prolongé les mesures de confinement jusqu'au 13 avril et comptait mercredi 5.560 cas officiellement déclarés de contamination par le Covid-19, qui a fait 31 morts pour une population de 8,8 millions d'habitants. Vienne dispose de l'un des plus grands cimetières d'Europe - deux kilomètres carrés -.

Les participants à un enterrement début mars dans le sud-est de l'Autriche ont dû être placés en quarantaine quelques jours plus tard avec la découverte de plusieurs cas de Covid-19 parmi les personnes présentes.

Des entreprises de pompes funèbres proposent également ce service en France et en Espagne.