Diego Aspitia et Sofia Cuggino, fiancés depuis un an, devaient se marier le 26 mars. Mais le confinement total décrété en Argentine les a contraints à célébrer leur mariage...sur internet!

La cérémonie a été célébrée par visioconférence par deux membres de la communauté évangélique à laquelle ils appartiennent et les 400 invités y ont assisté via Facebook ou Instagram.

"Le mariage est un des événements les plus importants de la vie d'un être humain. Cela n'a pas été facile de nous dire qu'il fallait y renoncer. Mais nous avons laissé de côté notre rêve (...) pour le bien commun", a expliqué Diego, 42 ans, employé dans une droguerie à Cordoba, à environ 700 km au nord-ouest de Buenos Aires.

Alors que le confinement général est entré en vigueur vendredi dans toute l'Argentine, la cérémonie a finalement eu lieu le lendemain.... sur internet.

Des voisins ont fourni le wifi car le couple, récemment installé dans sa nouvelle maison, ne l'avait pas encore. "Il n'y a pas eu les cotillons, il n'y a pas eu le repas de noces, il n'y a pas eu la robe, il n'y a pas eu toute la pompe, mais le mariage a eu lieu", se réjouit Sofia, 32 ans, professeure d'agronomie à l'Université de Cordoba.

"La fête aura lieu plus tard parce que nous voulons tous nous embrasser, rire, nous regarder dans les yeux et partager un maté avec les invités", explique Sofia, en référence à la boisson traditionnelle argentine.

Le pays sud-américain a décrété vendredi une mesure de confinement général au moins jusqu'au 31 mars pour ses 44 millions d'habitants, dans l'espoir d'enrayer la progression du coronavirus qui a touché 266 personnes selon les chiffres officiels, dont quatre sont décédées.