Réalisation: Jacques Molitor

Jean-Benoît, 35 ans, habite et travaille dans un pays dont il ne connaît guère la langue - le Luxembourg. Il était venu par amour, mais cette relation a volé en éclats il y a longtemps. Maintenant J-B est de nouveau à la recherche d’une personne avec qui partager sa vie. Cette recherche s’avère d’autant plus difficile qu’il est séropositif au VIH depuis 11 ans.

Le virus, qui oblige J-B à respecter un régime médicamenteux sévère, lui nuit plus par la stigmatisation qu’il peut vivre dans son quotidien que par le risque de maladie : en fait, il est devenu « indétectable », c’est-à-dire que son virus est sous contrôle et qu’il ne peut plus contaminer ses partenaires. A travers des activités de prévention, Jean-Benoît a trouvé depuis peu une manière de partager ses expériences avec le monde. « Corps étrangers » raconte le parcours d’un homme qui refuse de se faire dominer par la peur.

A propos de Jacques Molitor

Né en 1980, Jacques Molitor sort diplômé de l’Institut des Arts de Diffusion (Belgique) en 2005.

Son court-métrage En compagnie de la poussière est sélectionné en compétition pour le festival prestigieux de Locarno en 2008.

Depuis lors, Jacques a réalisé un deuxième court-métrage (Bonobo),  un documentaire pour le cinéma (Sweetheart Come) ainsi que le long-métrage de fiction Mammejong - tous des films qui traitent de relations interpersonnelles destructrices.

Jacques a également travaillé en tant que collaborateur indépendant pour RTL (Zinemag) et il a réalisé une série de clips vidéo et captations de danse.

Ensemble avec Govinda Van Maele, il a en outre programmé des films grindhouse et trash à la Cinémathèque municipale, sous le nom « Cinélunatique ».